Actualités

Rapport

L’évolution de l’ESG est guidée par des tendances régionales

16 octobre 2018 - fundsmagazine.fr

Dans un rapport publié début octobre, BNY Mellon IM passe en revue les dernières évolutions au sein de l’univers de l’investissement ESG et prête une attention toute particulière aux catégories de secteurs désormais concernés par ces stratégies, ainsi qu’aux risques et aux opportunités qu’elles recèlent. Le rapport présente également un état des lieux sur le degré d’adoption des indicateurs ESG au sein des marchés émergents. Il indique que, l’année dernière, en Europe, les investisseurs ont placé des milliards dans des stratégies d’investissement ESG, vert, durable, socialement responsable ou dans des fonds environnementaux. Il existe à travers le monde plus de 285 fonds indiciels et ETF dotés de mandats ESG – soit une multiplication par trois en cinq ans. En outre, la plupart des mandats institutionnels européens déclarent adhérer aux principes ESG. Par exemple, selon certaines études, 75 % des actifs institutionnels en France sont désormais gérés dans le respect de considérations ESG. Si certaines tendances semblent clairement établies dans quelques pays, elles sont moins développées dans d’autres. Cette situation s’explique par le fait que l’évolution de l’ESG a été largement guidée par des tendances régionales. Alors que les Pays-Bas et les pays nordiques ont été des précurseurs dans l’intégration des principes ESG dans les investissements, d’autres pays ont accueilli ces principes beaucoup plus tardivement, leur réservant une place et des modes d’application différents. Par exemple, les Principes pour l’investissement responsable (PRI) des Nations Unies observent que les gérants d’Amérique du Nord n’utilisent généralement pas les mêmes techniques d’intégration que leurs homologues européens.