Actualités

Etude

L’investissement factoriel a du sens dans le crédit

27 mars 2019 - fundsmagazine.fr

Sur la base d’une étude réalisée sur la période de 2003 à 2018, Amundi a démontré que le comportement du marché des obligations corporate investment grade s’expliquait mieux par des facteurs de risque que par le traditionnel modèle d’évaluation des actifs financiers.
Plus précisément, ce sont les facteurs traditionnels (la duration, la sensibilité pondérée par le spread et le risque de liquidité) qui expliquent, selon cette étude, le mieux le marché de ces obligations libellées en euro entre 2003 et 2008. Et depuis 2009, il faut ajouter à ces facteurs traditionnels des facteurs dits «alternatifs» que sont le value et le momentum pour disposer d’une grille de lecture encore plus pertinente.