Actualités

ALLOCATION

L’Ircantec poursuit son désinvestissement du pétrole

28 juin 2019 - optionfinance.fr

La stratégie de désinvestissement progressive et ciblée de l’Ircantec dans les entreprises pétrolières se précise. En 2018, 42 millions d’euros ont été désinvestis d’obligations classiques de ce secteur et réinvestis dans le fonds dédié spécialisé dans les green bonds, que le régime de retraite a créé avec Amundi. «Ce dernier atteint 560 millions d’euros, ce qui est une taille respectable pour ce type de fonds», s’est félicité Jean-Pierre Costes, président de l’Ircantec, à l’occasion de la présentation des résultats du régime. Les désinvestissements dans les actions des entreprises pétrolières spécialisées ou intégrées mais non conformes à une stratégie 2 °C sont, quant à eux, en cours, à hauteur d’environ 50 millions d’euros. Ces sommes seront réinvesties dans des fonds ouverts engagés sur la transition énergétique et écologique, que l’Ircantec veut aussi purs que possible vis-à-vis de la thématique. Elle a identifié six ou sept véhicules, notamment chez des asset managers comme Pictet AM, RobecoSAM ou encore KBI Global Investors. Ces décisions d’investissement sont prises en accord avec la nouvelle charte ISR de l’Ircantec, qui vient d’être actée et qui prend explicitement en compte les aspects sociaux de la transition énergétique, à travers la notion de «transition juste».