Actualités

Société

L’UBP tire son épingle du jeu sur le marché français

Funds Magazine - 14 février 2019

En dépit d’une année compliquée sur les marchés et pour de nombreux assets managers, le groupe suisse a vu ses encours en gestion d’actifs croître une nouvelle fois en 2018. La collecte s’est élevée à 2,3 milliards de francs suisses. « Nous avons beaucoup collecté sur les quatre premiers mois, puis les encours se sont stabilisés avec des sorties limitées à environ 150 millions durant le quatrième trimestre. La dynamique commerciale a été importante en France, au Royaume-Uni, en Italie ainsi qu’en Asie, notamment au Japon et en Corée du Sud » précise Nicolas Faller, Co-CEO Asset Management de l’UBP.

De son côté, Dominique Leprévots, président d’UBP Asset Management France, a annoncé une collecte d’un milliard de francs suisses dans l’Hexagone dont environ 800 millions sur une classe d’actifs assez originale : les obligations hypothécaires danoises. « Le fonds investi dans ces obligations cotées, très liquides et notées AAA, a dégagé une rentabilité de 1,9% en 2018. Les assureurs en sont très friands ».  Grâce au partenariat mis en place en 2016 avec le groupe scandinave SEB, le Suisse distribue cette expertise auprès de ses clients sur certains marchés. D’autres partenariats permettent à l’UBP d’élargir son offre. C’est le cas sur les actions japonaises et, prochainement, dans le domaine du big data avec le lancement d’un fonds investi dans les actions américaines.