Actualités

Stratégie

M&G veut diversifier son offre sur le marché français

26 mai 2020

En quelques années, le gestionnaire d’actifs britannique a imposé sa marque sur le marché français, notamment auprès des CGP, mais, depuis deux ans, les encours plafonnent autour de 5 milliards d’euros. «Le développement commercial auprès du retail est aujourd’hui plus limité, en raison de la profondeur du marché. Nos clients cibles sont pour la plupart déjà investis dans nos fonds. Pour aller plus loin, il faudrait développer de nouvelles activités. Nous menons une réflexion en interne pour développer par exemple une offre immobilière à destination du retail. M&G gère environ 30 milliards d’euros sur cette classe d’actifs et, à Paris, nous avons une équipe dédiée à cette offre pour les clients institutionnels», explique Brice Anger, directeur général de M&G France. En attendant, le bureau parisien a annoncé un partenariat avec la boutique Sanso IS pour le lancement d’une offre de gestion sous mandat, baptisée «M&G by Sanso», à destination des family offices. «Face à l’intérêt croissant des family offices et des CGP, nous nous sommes rapprochés de Sanso IS pour concevoir une offre. M&G conseille Sanso IS sur l’allocation d’actifs et la sélection de nos fonds. Pour le moment, les mandats sont gérés pour le compte des clients du family office Fair/e.» Deux profils de risque ont été conçus : un modéré dont l’exposition aux actions varie entre 0 et 30 %, et un plus dynamique, avec une exposition aux actions pouvant varier entre 40 et 100 %. «Depuis le lancement le 1er avril, c’est surtout le profil prudent qui a été choisi par les clients de Fair/e. Les performances sont bonnes, puisque nous avons démarré au plus bas des marchés.» Un premier bilan des flux et des performances sera fait fin août avant d’étendre l’offre à d’autres family offices et regroupements de CGP.