Actualités

Institutionnels

Plus de 300 millions d’euros alloués aux fonds «Nov» pour la relance

Option Finance - 24 juillet 2020

La première étape du programme d’investissement pour la relance initié mi-avril par la Fédération française de l’assurance et la Caisse des dépôts touche à sa fin. Après Amiral Gestion, dont le fonds sur les petites et moyennes capitalisations françaises Nova 2 a été réabondé à hauteur de 113 millions d’euros, c’est au tour de La Financière de l’Echiquier (LFDE), gestionnaire historique de la poche cotée d’un autre fonds actions, Novi 1, de recevoir des engagements supplémentaires. «Pour répondre à la demande des assureurs, nous créons un nouveau fonds, Novi Coté 2020, pour lequel nous avons levé 72 millions d’euros, indique Anne-Frédérique Cabasset, directrice commerciale adjointe institutionnels et grands comptes chez LFDE. Ils seront investis dans des entreprises françaises dont la capitalisation et le chiffre d’affaires ne dépassent ni l’un ni l’autre 2 milliards d’euros, avec une attention toute particulière pour les augmentations de capital et les introductions en Bourse. La capacité de ces entreprises à créer de l’emploi et à investir en France sera tout particulièrement regardée.» A cette exposition cotée s’ajoute un volant de dette privée, avec la création d’un nouveau fonds Novo doté d’environ 140 millions d’euros et confié à Tikehau Capital.

Ces allocations représentent environ 20 % des 1,65 milliard d’euros promis par les institutionnels (1,5 milliard pour les assureurs et 150 millions pour la CDC). Une seconde étape – en cours – consiste à déployer environ 30 % de la somme auprès de fonds small & mid caps gérés par des asset managers filiales des assureurs participants. Enfin, le dernier volet de l’initiative visera à lancer des véhicules de Place nouveaux, axés sur des thématiques. «10 % de l’engagement total devrait aller au secteur du tourisme, via deux projets de fonds (un sur le non-coté et l’autre en financement participatif), précise Olivier Mareuse, directeur des gestions d’actifs de la CDC. Les 40 % restants devraient abonder trois fonds de Place sur la santé, l’un d’actions cotées, l’autre en private equity et le dernier en dette privée.» Une soixantaine de sociétés de gestion ont manifesté leur intérêt pour gérer ces fonds et recevront un questionnaire d’appel d’offres prochainement. Le volet sur le tourisme aboutira cet été, et celui sur la santé en octobre.