Actualités

Stratégie

UBS veut accélérer le développement de sa gestion d’actifs en France

26 juillet 2019

La filiale française de la banque suisse UBS veut prendre le pilotage complet de la structure de gestion d’actifs, UBS La Maison de Gestion : aujourd’hui actionnaire à hauteur de 51 %, elle passera, à l’issue de la transaction, à 95 %. L’actionnaire minoritaire – La Maison, holding d’investissement créée par Michel Cicurel avec plusieurs grandes fortunes – verra sa participation réduite à 5 %. Suite au rachat par UBS France, en 2016, de Banque Leonardo en France – dont La Maison était actionnaire –, une société de gestion avait en effet été créée à partir des entités de gestion des deux groupes bancaires. «Nous avons mené avec succès l’intégration de Banque Leonardo et l’organisation des activités de gestion d’actifs au sein d’UBS La Maison de Gestion, en rationnalisant la gamme d’OPCVM et en lançant notamment un nouveau fonds, Familles et entrepreneurs, explique Jean-Frédéric de Leusse, président d’UBS France. Aujourd’hui, nous passons à l’étape suivante, celle du développement.» Un développement qui devrait reposer sur davantage de synergies avec la banque privée, les fonds d’UBS La Maison de Gestion pouvant être amorcés par les clients d’UBS France. «Nous pensons rapidement atteindre, pour chaque fonds, des encours sous gestion supérieurs à 100 ou 200 millions d’euros, précise Jean-Frédéric de Leusse. Les fonds pourront ainsi être proposés à une clientèle externe au groupe, des gestionnaires patrimoniaux mais aussi de petits institutionnels.» Aujourd’hui, la société de gestion compte un peu plus de 5 milliards d’euros sous gestion : 2 milliards en gestion collective, 1,5 milliard de mandats de gestion privée pour des clients d’UBS, 1 milliard de mandats de clients externes et 800 millions gérés pour le compte de grands institutionnels.