Allocation

Où investir

Etats-Unis : encore du potentiel pour les actions et le high yield

Option Finance - 18 novembre 2013 - Sandra Sebag

Marché actions, Marché obligataire, Etats-Unis

Avec un cycle haussier qui dure depuis plus de cinq ans, les observateurs appellent à une certaine prudence à court terme sur les actions américaines et cela d’autant plus que la politique monétaire devrait prochainement évoluer. Cependant, les Etats-Unis restent sans conteste la zone la plus dynamique au monde, ce qui pousse les gérants à ne pas trop réduire leur niveau d’exposition.

Avec une hausse de plus de 186 % – dividendes inclus – entre les plus bas atteints en 2008 et fin octobre 2013, la progression du S&P 500, l’indice phare de la Bourse de New York, est tout bonnement spectaculaire. Malgré le fait que les Etats-Unis se soient retrouvés dans l’œil du cyclone après la faillite en septembre 2008 de Lehman Brothers, les marchés actions américains ont rebondi assez vite et, surtout, contrairement au reste du monde, durablement. Dès 2009, ces derniers se sont en effet repris et ont entamé un cycle de hausse ininterrompu depuis lors.

Et cette année encore, la croissance a concerné toutes les catégories de valeurs. «Depuis le début de l’année, le S&P 500 affiche une performance de 25 %, et celle-ci est encore plus nette pour les petites et moyennes capitalisations qui ont crû de 30 % et pour certains secteurs comme ceux de la santé, précise Hervé Goigoux-Becker, directeur adjoint des gestions d’OFI Asset Management. Cependant, on ne note pas de grosses distinctions entre les valeurs liées à la croissance et les autres. La hausse a été assez généralisée.» Si on se réfère à la moyenne des fonds commercialisés sur le marché français, selon Morningstar, les fonds de la catégorie grandes capitalisations «value», c’est-à-dire décotées, ont délivré une performance depuis le début de l’année de 22,93 %. Dans la catégorie grandes capitalisations croissance, la performance moyenne ressort à 22,19 %. Elle est encore supérieure pour les moyennes capitalisations...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner