Allocation

Gestion passive

ETF : une politique d’innovation plus efficace

Option Finance - 27 février 2017 - Audrey Spy

ETF, Fonds indiciels, ISR

ETF : une politique d’innovation plus efficace

Après avoir multiplié les lancements ces dernières années, les fournisseurs européens de fonds indiciels cotés ciblent désormais mieux les attentes des investisseurs. Une stratégie qui les a conduits à proposer davantage de fonds obligataires et de produits ISR l’an passé.

Houda Ennebati, responsable de la gestion passive, Deutsche AM
Deutsche AM

ETF sur le bitcoin, sur la robotique, sur la sécurité informatique, sur le fitness ou encore sur le vieillissement de la population… les fournisseurs de fonds indiciels cotés (ou Exchange Traded Fund -ETF) ne manquent pas d’imagination aux Etats-Unis.

«Le marché américain est dominé par des investisseurs particuliers, qui les utilisent majoritairement pour des paris tactiques et sont très ouverts aux expositions innovantes, parfois atypiques, précise Houda Ennebati, responsable de la gestion passive chez Deutsche Asset Management. C’est beaucoup moins le cas en Europe où la clientèle se compose à 95 % d’institutionnels et recherche avant tout des expositions assez traditionnelles et simples à comprendre, pour des positionnements plus stratégiques.»

Des stratégies plus ciblées

Cette spécificité n’empêche pas les fournisseurs européens d’ETF d’innover, mais ils le font d’une manière beaucoup plus mesurée que par le passé. «Avec une gamme de plus de 200 ETF aujourd’hui, nous effectuons désormais moins de dix lancements de fonds chaque année, et ceux-ci sont très ciblés», affirme Houda Ennebati. Cette stratégie s’est généralisée chez tous les fournisseurs, comme en témoignent les chiffres de lancement.

François Millet, responsable du développement des produits ETF et de la gestion indicielle, Lyxor Asset Management
Lyxor Asset Management

«Au total, 175 nouveaux ETF et Exchange Traded Products (ETP) ont été commercialisés en 2016 en Europe, soit un niveau plus raisonnable et très loin du record de 500 atteint en 2010, souligne François Millet, responsable du développement des produits ETF et de la gestion indicielle chez Lyxor Asset Management.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner