Allocation

Interview de Hervé Thiard,directeur général de Pictet & Cie (Europe)

«Je ne connais pas d’investisseur français qui ne souhaite pas capter une meilleure performance tout en donnant un sens à son investissement»

Funds Magazine - 6 juillet 2015 - Pierre Gélis

Fonds thématiques

La rédaction de Funds Magazine a interrogé Hervé Thiard,directeur général de Pictet & Cie (Europe), sur son offre de fonds thématiques.

Hervé Thiard,directeur général de Pictet & Cie (Europe)

Pourquoi développer une offre de fonds thématiques ?

Lorsque nous avons lancé le fonds Pictet Biotech en 1995, ce n’était pas pour répondre à la demande d’investisseurs, l’idée venait plutôt des équipes de gestion. L’offre de fonds thématiques trouve son origine dans la volonté des gérants de Pictet AM de produire des performances supérieures au marché. Pour cela, ils ont détecté les secteurs et les thèmes qui croissent plus rapidement et indépendamment de l’économie. Ce sont typiquement des secteurs peu cycliques qui, contrairement à l’industrie automobile, l’acier ou la finance, connaissent une demande toujours croissante. Notre réflexion s’est concentrée sur les grands changements structurels qui ont des conséquences durables sur l’économie. Par exemple, le vieillissement de la population est un changement structurel évident qui impacte directement le secteur de la santé. Si vous ajoutez à cela d’autres facteurs comme l’augmentation de la population et le développement économique qui donne aux populations les moyens de se soigner, vous comprenez pourquoi les sociétés de biotechnologies et de génériques produisent d’excellentes performances.

En quoi ces fonds sont-ils plus pertinents que des fonds sectoriels classiques ?

Les fonds sectoriels classiques ont été dessinés par des secteurs d’activité qui ne coïncident ni avec la notion de croissance de long terme ni avec des besoins spécifiques, comme la nécessité de réduire les émissions de CO2 ou d’approvisionner les populations en eau potable. Les indices MSCI ou autres répliquent des industries, dont certaines sont cycliques et ne procurent pas...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner