Allocation

Dépositaires

La chaîne des titres à l’heure de l’innovation

Option Finance - 27 juin 2016 - Sandra Sebag

Innovation, Reporting, Transparence

La chaîne des titres  à l’heure de l’innovation

Les dépositaires commencent à s’emparer des dernières innovations technologiques afin d’améliorer leur offre de services à destination des sociétés de gestion et des investisseurs institutionnels. Ces derniers pourront à l’avenir mieux exploiter les données et obtenir davantage d’informations.

Stéphanie Saint-Pé, déléguée générale, Association française des professionnels des titres (AFTI)
Association française des professionnels des titres

Blockchain, big data, robo-advisors… Tous ces nouveaux termes liés à l’Internet, au digital et plus généralement aux nouvelles technologies ont fait une entrée remarquée ces derniers mois dans le secteur financier. S’ils concernent l’ensemble de l’industrie, certains acteurs sont davantage en première ligne. «Les nouvelles technologies peuvent largement transformer les activités de post-marché, affirme Stéphanie Saint-Pé, déléguée générale de l’Association française des professionnels des titres (AFTI). Les teneurs de compte conservateurs occupent en effet une place de choix dans l’ensemble de la chaîne des titres car ce sont eux qui collectent l’ensemble des données, les sécurisent et établissent les reportings. Ils sont donc concernés par tous les changements qui affectent la gestion des données.» L’association participe de ce fait aux nombreux groupes de place qui ont été constitués récemment sur le sujet. «Les initiatives sont multiples : la Banque centrale européenne (BCE), la Banque de France, les grands acteurs bancaires, mais aussi différentes associations professionnelles comme l’AFTI ont mis en place des groupes de travail sur des sujets comme la blockchain, poursuit Stéphanie Saint-Pé. Parallèlement, les acteurs s’organisent pour comprendre l’impact de ces nouvelles technologies sur leur activité et sur celle de leurs clients.» Une démarche qui pourrait aboutir dans les prochains mois sur des projets concrets. «2017 devrait constituer une année charnière dans l’émergence de nouvelles solutions», avance Stéphanie Saint-Pé.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner