Allocation

Jean-Francis Dusch, Edmond de Rothschild Asset Management

La dette d’infrastructure fait preuve de résilience

Option Finance - 25 septembre 2020 - Parole d'expert

Au cours des derniers mois, les équipes de gestion en dette d’infrastructure d’Edmond de Rothschild Asset Management, dirigées par Jean-Francis Dusch, se sont montrées particulièrement proactives, dans le but de protéger le portefeuille d’actifs. De quoi fidéliser les investisseurs et en attirer de nouveaux.

Dans quelle mesure la crise économique consécutive à la pandémie a-t-elle impacté vos investissements ?

Compte tenu du ralentissement économique, la trésorerie d’un nombre limité d’actifs dans lesquels nous sommes investis a pu se retrouver sous pression. Au cours des six derniers mois, nos équipes se sont donc fortement impliquées pour monitorer de très près nos placements, actuellement concentrés sur le volet de la dette senior sécurisée et investment grade mais également junior de qualité BB. Les sûretés et covenants mis en place ont bien fonctionné. Au final, nous n’avons enregistré aucune perte en capital bien que ce risque existe, nous n’avons été exposés à aucun défaut depuis le mois de mars et nous n’avons eu à gérer que deux cas de restructurations à notre initiative qui ont permis de pérenniser les actifs sous-jacents. Selon nous, les investisseurs ont semblé rassurés de constater la résilience de la classe d’actifs dans ce contexte particulièrement adverse.

Nous avons également œuvré pour capturer les hausses de rendement constatées sur le marché, en négociant des marges additionnelles sur les actifs que nous structurions et sur lesquels nous avons investi entre avril et septembre 2020.

Vous êtes donc confiants dans les perspectives de développement de votre plateforme Bridge…

Malgré le contexte, nous avons continué à déployer nos investissements à un rythme soutenu. Nous avons réalisé une quinzaine d’opérations sur les huit premiers mois de l’année ; 85 % des fonds collectés lors de la dernière levée ont ainsi été déjà investis. Ceci a été possible parce que nous faisons figure de prêteur alternatif crédible capable de structurer les actifs sur lesquels nous investissons – la plateforme Bridge gère aujourd’hui plus de 3 milliards d’euros d’encours – et parce que nous nous appuyons sur des investisseurs institutionnels qui sont présents dans la durée.

Nous disposons d’un pipeline d’investissements clair et fourni actuellement en phase de structuration, qui pourra également être alimenté, à moyen terme, par les plans de relance annoncés par les gouvernements. Nous avons donc déjà commencé à lever des fonds pour le prochain véhicule d’investissement, Bridge 5.

Envisagez-vous d’élargir votre univers d’investissement ?

Nous finançons actuellement les infrastructures digitales (fibre optique, tours télécoms), celles liées à la transition énergétique (énergies solaire et éolienne, réseaux de chauffage urbain, biomasse), à la modernisation des services aux collectivités (dans le domaine du stockage, par exemple), ainsi que la mobilité verte (points de charge pour les véhicules électriques, tram). Mais nous sommes convaincus que les infrastructures sociales (éducation, santé), qui comportent également une dimension d’efficience énergétique, ouvrent de nouvelles opportunités d’investissement.

En termes géographiques, nous restons centrés sur l’Europe, qui offre un univers d’investissement très large selon nous, tout en commençant à élargir nos stratégies à l’OCDE.

Enfin, les stratégies à plus haut rendement connaissent un développement très favorable, puisque nous avons levé 500 millions d’euros, déjà déployés à hauteur de 60 % environ. Dans ce cadre, nous pouvons investir sur la dette senior d’infrastructures faisant appel à de nouvelles technologies (dont le risque reste toutefois bien encadré selon nous) et également nous positionner sur de la dette junior, majoritairement pour des actifs en exploitation.

Un mot sur l’ESG ?

Nous avons fait le pari d’intégrer les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans notre processus d’investissement il y a maintenant trois ans.

Les tourments actuels de l’économie ont permis de mettre en évidence de manière très concrète la composante durable de notre gestion, cette dimension revêtant une importance croissante aux yeux des investisseurs. Ainsi, nous avons mis en place un schéma de restructuration pour l’un de nos actifs financés en 2015, ce qui nous a à la fois permis de sauver 6 000 emplois en pérennisant l’activité et de protéger notre investissement. De notre point de vue, cette intégration ESG satisfait pleinement les attentes de nos clients, notamment en ce qui concerne le reporting.

Septembre 2020. Document non contractuel et exclusivement conçu à des fins d’information. Reproduction ou utilisation de son contenu strictement interdite sans l’autorisation du Groupe Edmond de Rothschild.

Avertissement : Les véhicules d’investissement Bridge sont destinés uniquement à des investisseurs professionnels ou équivalents et pourront faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays.

Ces fonds ne bénéficient d’aucune garantie ni protection et présentent donc un risque de perte en capital. Les investisseurs encourent le risque de potentiellement recouvrer une somme inférieure au montant qu’ils ont investi. Tout investissement dans Bridge implique par ailleurs une exposition à certains risques attachés à la détention de titres de dette tels que le risque de non-remboursement à l’échéance, le risque de remboursement différé ou anticipé, le risque de crédit, le risque de liquidité, le risque de concentration. Tout investissement dans Bridge ne pourra se faire que sur la base des documents dont la communication est prévue par la réglementation en vigueur et mis gratuitement à disposition des investisseurs préalablement à tout investissement par le groupe Edmond de Rothschild. Les données chiffrées et commentaires dans cette présentation reflètent le sentiment d’Edmond de Rothschild Groupe, compte tenu de son expertise et des informations possédées à ce jour. Ils ne sauraient constituer un quelconque engagement ou une quelconque garantie du Groupe Edmond de Rothschild.

Distributeur global : Edmond de Rothschild Asset Management (France) - 47, rue du Faubourg Saint-Honoré 75401 Paris Cedex 08

Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 11 033 769 euros - Numéro d’agrément AMF GP 04000015 - 332 652 536 RCS Paris

À lire aussi

Michel Saugné, directeur associé de la gestion actions chez Tocqueville Finance

«La crise de la Covid a un effet d’accélérateur de tendances sur les fonds thématiques»

Ramon Esteruelas, spécialiste produit senior chez BNP Paribas Asset Management

«La collecte sur les fonds thématiques reste très soutenue»

Frédéric Surry, responsable actions chez BNP Paribas Asset Management

«Les petites et moyennes valeurs américaines ont les atouts pour rebondir»