Allocation

Immobilier

Le crowdfunding immobilier se transforme

Funds Magazine - 31 décembre 2020 - Audrey Corcos

Immobilier, Crowdfunding

Le crowdfunding (ou financement participatif) immobilier, lancé il y a quelques années en France, se développe. Des acteurs bien installés dans la gestion d’actifs en immobilier comme Tikehau Capital ou Foncière Atland ont pris des participations dans des leaders du secteur. Encore jeune, le marché est pourtant soumis à de nouvelles tendances.

Le marché français attire des intervenants étrangers comme l’Italien Walliance. Toutefois, pour le moment, l’activité demeure concentrée autour de quelques plateformes, qui représentent la majeure partie de l’activité : Fundimmo (repris par Foncière Atland), ClubFunding, Homunity (désormais détenue par Tikehau Capital), Anaxago et WiSEED.

Une crise sanitaire qui ne contrarie pas l’essor du marché

D’après les données de Céline Mahinc, fondatrice du cabinet de conseil Eden Finances et auteure de plusieurs études sur le crowdfunding immobilier, 1 475 projets ont été financés entre 2015 et mi-2020 (sans tenir compte des club deals), pour un montant de 900 millions d’euros.

En dépit de la crise sanitaire, le marché est demeuré actif, en partie grâce à la digitalisation. Le dernier «Baromètre du crowdfunding immobilier», réalisé par Fundimmo en collaboration avec Hellocrowdfunding, établit que 184 millions d’euros ont été collectés sur les six premiers mois de 2020, soit un bond de 43 % sur un an. Une nette accélération de la collecte a été enregistrée fin mai et au mois de juin, illustrant un retour des investisseurs sur les plateformes de crowdfunding immobilier après un repli suite au confinement du mois de mars. Les remboursements se sont, eux, élevés à 76,6 millions d’euros, en progression de 82 % sur un an.

Un rendement toujours élevé

Le rendement élevé constitue le principal attrait, dans un contexte où il est très compliqué de trouver des placements rémunérateurs. «Dans le cadre d’une stratégie de diversification, l’investisseur peut aller chercher du...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner