Allocation

Joe Persechino, head of residential and student accommodation, AXA IM Alts* et Amal del Monaco, global head of living, AXA IM Alts

« Le logement intermédiaire présente un profil de risque très attractif. »

Funds magazine - 29 janvier 2021 - Propos recueillis par Audrey Corcos

Quel est aujourd’hui le niveau d’investissement d’AXA IM Alts dans les actifs immobiliers – en particulier dans le résidentiel –, et comment ces actifs devraient-ils évoluer dans votre portefeuille ?

JP - L’exposition immobilière d’AXA IM Alts est actuellement de 93 milliards d’euros environ, dont à peu près 25 milliards d’euros sont investis dans le secteur résidentiel, et cela comprend environ 3,5 milliards d’euros dans des résidences étudiantes (Purpose Built Student Accommodation – PBSA).

Nous investissons dans le secteur résidentiel avec succès depuis de nombreuses années, et nous allons continuer à augmenter notre exposition. Le caractère essentiel du logement, associé à la dynamique structurelle du secteur – à savoir un déséquilibre inhérent entre l’offre et la demande –, ainsi que la nature résiliente des flux locatifs font du résidentiel une classe d’actifs attractive qui suscite une demande croissante de la part de bon nombre de nos clients investisseurs.

En s’alliant avec In’li, AXA IM Real Assets a investi dans le créneau du logement intermédiaire : quels en sont les avantages et comment assurer du rendement aux investisseurs avec des niveaux de loyers plus limités que ceux du marché classique du logement ?

ADM - Le partenariat avec In’li est l’association de deux acteurs majeurs de l’industrie, avec des expertises et des compétences très complémentaires, et avec une conviction commune forte : nous faisons face à un déficit structurel en logement, et notamment en matière de logement abordable en Ile-de-France, et nous voulons contribuer à pallier ce problème en mobilisant des capitaux institutionnels, à la recherche d’investissements à impact positif, pour financer une offre de logement intermédiaire dans l’une des zones les plus tendues d’Europe.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner