Asset Management

Allocation

Les actions américaines conservent un biais haussier

Funds Magazine - 25 septembre 2017 - Pierre Gelis

Actions américaines

Les actions américaines conservent un biais haussier

Les investisseurs français sous-pondèrent largement les actions étrangères, et notamment celles des Etats-Unis. A tort, semble-t-il, même si les récentes tensions géopolitiques avec la Corée du Nord ont fait bondir de 44 % la volatilité des actions mesurée par l’indice VIX, celle-ci s’inscrivant cependant à un niveau historiquement bas et alors que les volumes de transactions restent faibles.

Le désenchantement s’ancre aux Etats-Unis dans la capacité du président Trump à mener la politique économique sur laquelle il a été élu. Pour le moins, le calendrier de l’allégement de la fiscalité se trouve remis en cause car la réforme de l’Obamacare engagée générera des économies plus faibles que prévu. Cette dernière devait initialement compenser la réduction des taux d’imposition, notamment pour les entreprises. Or, l’exécutif américain souhaite dans toute la mesure du possible limiter le dérapage du déficit budgétaire de l’année en cours afin de faciliter les négociations avec le congrès du rehaussement du plafond de la dette fédérale. Les considérations géopolitiques liées à un marché haussier sur une durée inhabituelle de près de dix ans justifient les doutes des investisseurs quant à la poursuite de la tendance haussière sur les actions américaines.

En outre, la valorisation du marché devient tendue. Pour Daniel Morris, senior investment strategist chez BNP Paribas AM, les ratios «cours sur bénéfice moyen à long terme» et «cours sur valeur d’actif» ont trop monté aux Etats-Unis. Ils atteignent respectivement 28 % et 39 % outre-Atlantique, contre 18 % et 21 % en Europe. Les anticipations de baisse d’impôt sur les sociétés ont participé à la croissance des cours. Toute continuation nécessite donc maintenant un début de réalisation des attentes. Bref, le potentiel de croissance des actions américaine semble limité à court terme, alors que les principaux indices boursiers continuent à cheminer à proximité de leurs plus hauts historiques. L’optimisme continue à l’emporter sur le pessimisme.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner