Allocation

Parole d'expert

Les capitaux privés sont indispensables pour financer les infrastructures

Option Finance - 25 septembre 2020

D’un côté, de nombreux projets à financer ; de l’autre, des investisseurs qui apprécient la diversification et les rendements apportés par les stratégies «infrastructures». Pour Philippe Benaroya, associé-fondateur et CEO de Generali Global Infrastructure (GGI), les perspectives de ce marché sont très prometteuses.

Le gisement de projets d’infrastructures à financer est-il fourni ?

Il y a effectivement de nombreuses opportunités à saisir, plus rémunératrices encore qu’avant la crise sanitaire. Dans l’Union européenne, 2 000 milliards d’euros vont ainsi être nécessaires d’ici à 2035 pour financer les infrastructures. Or, les banques sont de moins en moins en mesure de prendre de telles opérations de financement dans leurs bilans et les pouvoirs publics n’ont plus les moyens nécessaires. Les capitaux privés sont donc indispensables.

Comment GGI se positionne-t-elle sur ce marché en plein essor ?

Notre taille est un atout de premier plan pour accéder aux opérations de financement. Nous gérons actuellement près de 3 milliards d’euros et, grâce à notre équipe de près de 20 professionnels, nous détenons une véritable expertise et une réelle capacité d’origination. Nous faisons preuve d’une grande rigueur dans la sélection des investissements – sélection qui porte l’empreinte de notre très forte culture ESG et impact – et, au final, nous réalisons chaque année une quinzaine d’opérations. Nous ciblons les infrastructures essentielles, c’est-à-dire les infrastructures sociales (écoles, hôpitaux), celles liées à l’environnement et aux énergies renouvelables, aux télécoms, aux transports décarbonés et à la mobilité verte ; elles correspondent aux thématiques qui sont au cœur des enjeux sociétaux et des plans de relance économique (transition énergétique et numérique). Même si la majorité de nos encours sont en dette senior, nous nous intéressons progressivement aussi à la dette junior et aux investissements en fonds propres. 

Enfin, précisons que nos clients bénéficient de notre appartenance à la plateforme multi-boutique du groupe Generali. Ce modèle a beaucoup d’avantages, notamment en termes d’alignement d’intérêts dans la mesure où le groupe Generali investit dans la plupart des produits que nous proposons, aux côtés des investisseurs extérieurs.

Le dynamisme de ce segment de marché se traduit-il également dans les chiffres de collecte ?

On observe effectivement une demande soutenue des investisseurs pour ce type d’investissements, qui présentent différents avantages. 

Tout d’abord, ils offrent un rendement attractif dans le contexte de taux bas. A titre indicatif, les rendements bruts de nos solutions d’investissement sont compris dans une fourchette allant de 2,5 % pour la dette senior à 8/9 % pour l’equity*.

Ensuite, ils apportent une diversification dans les portefeuilles par rapport aux classes d’actifs traditionnelles.

Enfin, ces stratégies présentent un caractère défensif. Nous privilégions en effet les projets faiblement corrélés aux cycles économiques, aux marchés publics ou encore à l’évolution des prix des matières premières et de l’énergie. Les infrastructures dans lesquelles nous investissons ont pour dénominateur commun de s’appuyer sur des actifs stables, de dégager des cash-flows prévisibles et réguliers (grâce aux réglementations en vigueur et/ou à des contrats de moyen et long termes) et donc de présenter une faible volatilité.

Les épargnants commencent eux aussi à s’intéresser aux stratégies «infrastructures»…

Historiquement, les investisseurs institutionnels ont été les premiers à s’intéresser à ce type d’actifs, en raison de leur capacité à investir sur la durée et des niveaux élevés de capitaux à mobiliser. Néanmoins, on observe un appétit croissant des épargnants pour les investissements en infrastructure, qui permettent de concilier performances financière et extra-financière. Les particuliers sont très satisfaits de pouvoir redonner du sens à leur épargne en finançant l’économie réelle et en participant à la relance. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de leur donner accès à ces stratégies fondées sur des actifs réels, auparavant réservées aux institutionnels, en commercialisant un nouveau fonds : GF Infrastructures durables. Ce produit, distribué en France depuis le mois de juin dernier, est éligible à l’assurance vie.

* Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L’investissement présente un risque de perte en capital. Pour plus d’informations sur les risques liés à l’investissement dans le fonds, veuillez vous référer aux documents légaux.

GF Infrastructures durables SLP est une société de libre partenariat (SLP) au sens des articles L. 214-162-1 et suivants du Code monétaire et financier dont la société de gestion est Generali Global Infrastructure qui a délégué l’activité de commercialisation à Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio. Les informations contenues dans le présent document relatives aux produits et services fournis par Generali Global Infrastructure et Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio sont exclusivement données à titre purement informatif. Par ailleurs, elles ne constituent ni en totalité, ni en partie, une offre, une recommandation personnalisée ou une sollicitation en vue de la souscription ou du rachat de parts du fonds. Ce document ne constitue en aucun cas une recommandation implicite ni explicite d’une stratégie ou d’un conseil en investissement. Avant toute transaction, l’investisseur doit avoir pris connaissance des documents réglementaires en vigueur qui lui ont été communiqués. Les informations contenues dans ce document sont régulièrement mises à jour par Generali Global Infrastructure et Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio qui n’assume aucune responsabilité en cas d’erreurs ou d’omissions et en cas de pertes ou dommages résultant de l’utilisation de ces informations à d’autres fins que celles pour lesquelles elles sont prévues. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Nous ne pouvons garantir que les performances futures auront une quelconque correspondance avec les performances mentionnées dans le présent document. Il est recommandé de vérifier la réglementation en vigueur, consultable sur notre site Internet www.generali-investments.com. Le client devra lire attentivement le Document d’information clé pour l’investisseur (DICI), qui doit lui être soumis avant toute souscription ainsi que le prospectus ; ces documents sont disponibles sur le site Internet (www.generali-investments.com) de Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio et auprès de ses distributeurs. Generali Investments fait partie du Groupe Generali créé en 1831 à Trieste sous le nom de Assicurazioni Generali Austro-Italiche. Generali Investments est la marque commerciale de Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Insurance Asset Management S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Investments Luxembourg S.A. et Generali Investments Holding S.p.A.