Allocation

Allocation

Les convertibles rebondissent à l’international

Funds Magazine - 28 Février 2020 - Pierre Gélis

Obligations convertibles

Les obligations convertibles déçoivent au vu des performances des classes d’actifs actions et obligations. Sur les douze derniers mois les fonds de convertibles européennes ont progressé en moyenne de 7,06 % et les fonds de convertibles internationales de 10,84 %, selon les données de Morningstar, alors que les fonds d’actions Europe ont gagné plus de 24 % et les fonds obligataires Europe plus de 7 %. La déception vient surtout de la moindre asymétrie du compartiment alors qu’un rebond plus fort pouvait être attendu après les pertes subies en 2018.

Les performances réalisées par les fonds d’obligations convertibles l’année dernière diffèrent beaucoup selon l’univers d’investissement (convertibles Europe/convertibles monde) et dépendent aussi de l’orientation de la politique de gestion vers des convertibles à sensibilité actions plus ou moins forte. Bien évidemment, la capacité de l’émetteur à faire face à ses engagements d’emprunteur joue un rôle crucial, le risque de crédit étant suivi attentivement par les analystes, tant pour apprécier la qualité de la signature que pour bénéficier de ce qui reste du plancher obligataire. «Aujourd’hui, 60 % des convertibles européennes sont notés investment grade ou ont un rating implicite équivalent, si bien que le gisement a perdu une grande partie de sa sensibilité à l’évolution du crédit. Ce paramètre combiné à une sensibilité actions modérée a pesé sur la capacité de la classe d’actifs à délivrer les deux tiers de la hausse des actions en 2019 comme on avait l’habitude de le constater précédemment. Ce qui a pesé l’an dernier est une chance sur 2020. En effet, la qualité de crédit de l’univers jouera pleinement son rôle d’amortisseur si les marchés actions sont moins bien orientés», explique avec optimisme Hubert Lemoine, CIO de Schelcher Prince Gestion.

Nombreuses opportunités dans l’univers mondial

Actuellement, les fonds exposés aux convertibles internationales bénéficient d’une diversité plus large que ceux investis dans le seul marché européen, bien que, hors du Vieux Continent, l’univers des convertibles se cantonne...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner