Asset Management

Parole d'expert - Emmanuel Monet, Relations Clientèles ETF, Amundi

Les ETF, des instruments financiers adaptés à la gestion cœur et satellite

Option Finance - 26 octobre 2015

ETF, Amundi

Emmanuel Monet, Relations Clientèles ETF, Indiciel & Smart Beta, France & Luxembourg- Amundi.

Emmanuel Monet, Relations Clientèles ETF, Indiciel & Smart Beta, France & Luxembourg- Amundi

Malgré le contexte de marché chahuté, les ETF ont-ils continué à collecter ?

Le marché des ETF en Europe totalise 430 milliards d’euros et avec 55 milliards d’euros de collecte depuis janvier 2015 (1), la progression reste forte. La collecte a été très élevée en Europe cet été, s’élevant sur juillet et août à 19 milliards d’euros (2) alors que les marchés ont enregistré des pics de volatilité. Les investisseurs ont notamment utilisé les ETF pour revenir sur des expositions classiques et réinjecter du risque dans les portefeuilles. La liquidité et la flexibilité d’utilisation des ETF favorisent aussi leur utilisation en allocation tactique. L’obligataire n’est pas en reste et a attiré les investisseurs cet été  malgré les mouvements sur les marchés de taux.

Comment sont utilisés les ETF obligataires dans l’allocation d’actifs des institutionnels ?

Le marché des ETF en Europe était historiquement tourné vers l’offre actions, mais les dernières années ont vu l’arrivée d’expositions innovantes sur l’obligataire pour trouver de nouvelles sources de rendement : dette des économies périphériques de la zone euro, obligations à taux variable pour réduire l’exposition d’un portefeuille aux mouvements de taux d’intérêt, etc. On retrouve ainsi des ETF obligataires dans les positions stratégiques des institutionnels.

Les ETF peuvent-ils de ce fait être à la fois intégrés à la poche cœur et à la poche satellite des portefeuilles des institutionnels ?

Cette distinction devient de moins en moins prononcée chez les investisseurs professionnels. Aujourd’hui les ETF sont utilisés pour construire des positions stratégiques sur le moyen et long terme, avec de grands indices «vanille». Mais ils sont également utilisés, comme nous venons de le souligner, d’un point de vue tactique. L’innovation est un des moteurs de l’industrie des ETF, les investisseurs ont la possibilité de s’exposer à tous les types de stratégies et d’actifs. De nouveaux produits et de nouvelles stratégies sont régulièrement proposés.

Quelles sont justement les dernières innovations ?

Les ETF actions, couverts contre le risque de change, sont une innovation marquante. Ces produits permettent aux investisseurs de s’exposer par exemple aux marchés américains ou japonais en minimisant le risque de change contre l’euro. Nous avons d’ailleurs lancé récemment des ETF exposés au marché actions japonaises, avec une couverture quotidienne du risque de change.Par ailleurs, toute une série d’innovations se développe autour des indices de stratégie Smart Beta. Les investisseurs institutionnels souhaitent en effet pouvoir utiliser les facteurs (taille, valorisation, volatilité, etc) comme de véritables briques d’allocation. Les investisseurs peuvent opter pour des stratégies mono-facteur ou pour des solutions multi-factorielles.

Proposez-vous des produits dans la perspective de la COP 21 ?

Nous sommes parmi les premiers en Europe à avoir proposé des solutions pour les investisseurs cherchant à prendre en considération le risque carbone. Nous avons créé en collaboration avec MSCI les indices de stratégie MSCI Low Carbon Leaders qui visent à réduire de 50 % minimum le niveau des émissions carbone (émissions actuelles et réserves représentant les émissions potentielles futures) par rapport à celles des indices parents (1), tout en maintenant une très faible tracking error par rapport à ceux-ci. Les équipes d’Amundi disposent d’un véritable savoir-faire «low carbon» qui permet aux investisseurs de disposer aussi de solutions dédiées.

Quels sont les chiffres clefs d’Amundi dans les ETF ?

Nos encours s’élèvent à près de 19 milliards d’euros avec une collecte depuis le début de l’année de 3 milliards d’euros (1). Notre offre comprend une centaine de fonds dans toutes les classes d’actifs.


1. Source Amundi ETF Indexing & Smart Beta au 30 septembre 2015
2. Source Amundi ETF Indexing & Smart Beta du 1er juillet au 31 août 2015
Important : Les indices de stratégie n’ont pas pour objectif d’exclure toutes les sociétés émettrices de carbone mais de réduire la représentativité de ces dernières par rapport à la composition de leur indice parent. En outre, chaque Indice de stratégie conservera une composition sectorielle et géographique similaire à son indice parent. Leur construction est réalisée dans un objectif de performances étroitement corrélées à celles des indices parents. Ainsi, la déviation des poids géographique et sectorielle de l’indice de stratégie par rapport à l’indice parent est limitée à 2%. l’indice de stratégie MSCI World Low Carbon Leaders et l’indice de stratégie MSCI Europe Low Carbon Leaders dont les indices parents sont le MSCI World et le MSCI Europe. Pour plus d’information sur la méthodologie de construction des indices, consulter le prospectus des fonds ou le site www.msci.com