Allocation

Panorama de l’investissement

Les gérants gardent le cap sur les actions de la zone euro

Option Finance - 24 juillet 2017 - Sandra Sebag

gérant, Zone euro, Investissements, Actions

Les gérants gardent le cap sur les actions de la zone euro

La rédaction d’Option Finance a interrogé 39 sociétés de gestion sur leur allocation d’actifs pour le second semestre 2017. Ces dernières privilégient largement les actions de la zone euro. Les actions japonaises et celles des économies émergentes suscitent également leur intérêt, à la différence des actions américaines que les gérants jugent trop chères et trop risquées. Par ailleurs, dans un contexte de hausse progressive des taux d’intérêt, ils sont de façon générale sous-pondérés sur les obligations.

L’année 2017 s’était ouverte sur le thème de la reflation. Les gérants considéraient en effet à la fin de l’année 2016 que l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis devait conduire à l’émergence d’une nouvelle ère qui cumulait un retour de l’inflation, un allongement du cycle de croissance aux Etats-Unis et une reprise en Europe. Quelques mois plus tard, leur point de vue a changé.

La rédaction d’Option Finance a interrogé 39 sociétés de gestion présentes en France sur leur allocation d’actifs et globalement elles sont déçues par la politique américaine. «Le nouveau président a du mal à réunir une majorité pour réformer la sécurité sociale et l’assurance maladie. Du côté de la réforme fiscale, seules les grandes lignes ont été annoncées, sans pour autant qu’elles ne soient engagées, tandis que les nouveaux chantiers liés aux infrastructures ne démarrent pas, détaille Alain Zeitouni, directeur de la gestion multi-actifs de Russell Investments. Le rallye entamé en fin d’année dernière et prolongé en début d’année reposant sur l’hypothèse d’une reflation est remis en cause.»

Par conséquent, alors que les gérants avaient globalement une vue favorable sur les actions américaines début 2017, ils sont beaucoup plus mesurés en ce milieu d’année. Ainsi seuls 5 d’entre eux, dont BFT Investment Managers (IM) ou encore JP Morgan Asset Management (AM) et State Street Global Advisors (SSgA), sur 39 adoptent une vision positive des marchés actions américains. Les autres sont au mieux neutres, ou pour la plupart sous-pondérés sur cette classe d’actifs.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner