Allocation

Dette émergente

Les gérants privilégient les émissions locales

Option Finance - 14 mai 2018 - Sandra Sebag

gérant

Les gérants privilégient les émissions locales

Depuis le début l’année, les actifs émergents surperforment largement leurs homologues des pays développés. Ce meilleur rendement est particulièrement significatif dans le cadre de la dette émergente en devise locale qui est maintenant préférée à la dette émergente en devise dure. Les gérants restent tout de même sélectifs sur ces actifs et s’intéressent de plus en plus aux petits pays et aux segments de niche.

Parmi les actifs à haut rendement, la dette émergente libellée en devise locale fait partie des actifs les plus attractifs actuellement. Depuis le début de l’année, cet actif a en effet délivré une performance de 3,4 % (chiffres arrêtés au 11 avril et établis par JP Morgan). Il arrive ainsi en deuxième position en termes de rendement juste derrière les matières premières qui se placent en première position (avec + 4,2 %), selon la banque. La performance est un peu moindre sur la dette émergente en devise locale convertie en dollar, mais elle ressort tout de même à 2,2 % sur la même période, soit un niveau tout à fait correct en comparaison avec les dettes des pays développées qui sont dans le rouge pour la plupart. De leur côté, les devises émergentes ont délivré un rendement positif de 1,9 % depuis le début de l’année et les actions émergentes ont performé de + 1,5 % en moyenne contre – 2,2 % sur la période pour le MSCI World et – 2,4 % pour l’Eurostoxx. Le rendement pour les premiers mois de l’année 2018 se situe ainsi clairement du côté des actifs émergents à l’exception – peut-être – des dettes émergentes libellées en devise dure (principalement le dollar) dont les performances sont en retrait. Les dettes émises par des entreprises émergentes en dollar affichent un rendement négatif à – 1,1 % pour la période et celles émises par les souverains à – 1,7 %.

Des sorties de capitaux

La différence entre les deux catégories de dettes émergentes – en devise locale et en devise dure (dollar ou euro) –...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner