Asset Management

Allocation

Les gérants restent surexposés aux actifs à risque

Option Finance - 27 juillet 2015 - Sandra Sebag

Actions, Emergents

Malgré la crise grecque qui a secoué pendant plusieurs semaines les marchés de la zone euro, les gérants confirment leur surexposition aux actions européennes. Le marché des actions japonaises leur paraît également attractif. Du côté des obligations, par contre, ils affichent un moins grand enthousiasme et privilégient les actifs qui offrent du rendement.

Malgré la récente volatilité créée par la crise grecque et le krach en Chine, les gérants d’actifs souhaitent rester fortement exposés aux actifs à risque dans les prochains mois. Tel est le constat qui ressort du panel consulté par Option Finance. La rédaction a en effet interrogé 36 sociétés de gestion françaises et étrangères, à la fois filiales de grands groupes et entrepreneuriales, sur leurs perspectives en matière d’allocation d’actifs pour le second semestre 2015. Tous les sondés affichent une surexposition aux actions. Comme lors du précédent panel publié au mois de janvier dernier, le sentiment des sociétés de gestion est très largement positif sur ce segment. «Nous privilégions comme classe d’actifs les actions», confirme par exemple David Ganozzi, gérant allocation d’actifs chez Fidelity Worldwide Investment.

L’Europe en vedette malgré la Grèce

Certains marchés actions les intéressent cependant plus que d’autres. Les sociétés de gestion affichent ainsi un véritable plébiscite en faveur de l’Europe. Aucune d’entre elles n’est sous-exposée aux actions européennes, seule Invesco affiche une pondération neutre. «Pour le second semestre, la dynamique bénéficiaire reste très bien orientée sur les actions de la zone euro, l’euro et le pétrole constituant des facteurs de soutien, commente Bernard Aybran, directeur général délégué d’Invesco. La configuration est très différente pour l’Europe hors zone euro : ces économies sont confrontées à des problèmes spécifiques, certains communs à tous comme la vigueur...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner