Asset Management

Allocation

Les investisseurs redoutent une nouvelle bulle Internet

Option Finance - 12 novembre 2019 - Sandra Sebag

Gouvernance, Investisseur, Nouvelles technologies

Les investisseurs redoutent une nouvelle bulle Internet

La progression des valeurs technologiques américaines est encore très élevée cette année. Néanmoins, les débats autour de l’introduction en bourse avortée de WeWork et les baisses spectaculaires dans les valorisations de nouveaux entrants sur les marchés suscitent les craintes des investisseurs.

Les investisseurs s’inquiètent de l’existence d’une nouvelle bulle sur les valeurs technologiques américaines, à l’image du krach des années 2000. Cette hypothèse a gagné en acuité suite à l’impossibilité pour la start-up WeWork de réaliser son introduction en Bourse ces dernières semaines. «La valorisation de WeWork a été fortement revue à la baisse entre le début du projet d’introduction en Bourse et les semaines qui ont suivi la publication du prospectus, rappelle Agathe Martin, analyste chez Fabernovel. Les investisseurs se sont rendu compte que la société n’était non seulement pas rentable, mais pouvait ne jamais le devenir. Par ailleurs, les pratiques de gouvernance – notamment le comportement du fondateur et ses dépenses – ont fait l'objet de vives critiques. La société a dû renoncer à son IPO.» Ce raté fait suite à une série d'autres IPO de sociétés non rentables qui ont fini par instiller le doute chez les investisseurs.

Jérémy Taïeb, analyste, Fabernovel
Fabernovel

«Plus de 70 % des IPO en 2019 ont été le fait de sociétés non rentables», poursuit Jérémy Taïeb, analyste chez Fabernovel. Fort de ce constat, les cours de certaines nouvelles sociétés cotées en Bourse ont été réajustés. La société Slack par exemple qui était valorisée presque 24 milliards de dollars à son entrée en Bourse en juin dernier ne pèse plus que 12 milliards de dollars aujourd’hui, selon une note de Fabernovel. En parallèle, de nombreuses IPO ont été retardées outre-Atlantique. «En dehors de WeWork, d’autres sociétés ont annoncé leur...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner