Allocation

Parole d’expert

«Les obligations à taux variable pour se préparer à une remontée des taux»

Option Finance - 30 janvier 2017 - Communiqué

Obligations

Ces titres apparaissent de plus en plus attrayants dans un environnement en transformation. Ils permettent de limiter la sensibilité aux fluctuations des taux d’intérêt et d’obtenir un rendement potentiel. Le point de vue de Nicolas Fragneau, Responsable Spécialistes Produit chez Amundi ETF.

Le cycle de baisse des taux d’intérêt, qui a caractérisé le marché depuis une trentaine d’années, semble aujourd’hui arriver à son terme. Les récents mouvements de remontée qui ont suivi les élections américaines en constituent une première indication significative. L’enjeu pour les investisseurs est maintenant de trouver des solutions qui leur permettent de capter un rendement potentiel et de bénéficier de cette hausse des taux en maîtrisant leur risque.
Les obligations à taux variable peuvent convenir aux investisseurs dans ce contexte : elles se caractérisent par une faible sensibilité aux fluctuations des taux d’intérêt puisque le montant de leurs coupons en suit l’évolution. Tout particulièrement, leur rendement potentiel évolue dans le même sens que le mouvement des taux.
Ces obligations ont déjà suscité un grand intérêt sur le marché américain, où la Réserve fédérale a initié un cycle de hausse de ses taux directeurs, mais aussi en Europe où les taux ont atteint leur point bas et pourraient repartir à la hausse.

Les obligations à taux variable US, pourquoi maintenant ?

Elles sont adaptées au contexte actuel, et permettent notamment aujourd’hui de tirer parti de la hausse naissante des taux américains.
Si les taux US ont amorcé une hausse après l’élection de Donald Trump, les rendements obligataires restent globalement encore faibles. Dans ce contexte, l’indice Markit iBoxx USD Liquid FRN Investment Grade Corporate 100 (représentatif des obligations à taux variable américaines les plus liquides) peut constituer une solution pour les investisseurs : avec une sensibilité taux de 0,1, soit quasiment nulle, cet indice a progressé de 0,5 % depuis l’élection de Donald Trump, alors qu’un indice corporate à taux fixe de maturité équivalente a baissé de 0,75 %1. A fin décembre 2016, cet indice présentait aussi un rendement net en dollars de 2,60 %1.

Un accès simple aux obligations à taux variable avec les ETF

S’exposer à cet indice via un ETF constitue une solution intéressante pour les investisseurs. Amundi ETF a lancé un ETF exposé à la thématique des obligations à taux variable US, avec couverture du change EUR/USD. Ce type de produit permet d’accéder au potentiel de rendement offert par les FRN US – en une seule transaction et à moindre coût – et peut se décliner avec une couverture contre le risque de change EUR/USD, d’autant plus importante dans un contexte de dépréciation de l’euro par rapport au dollar (– 15 % sur les trois dernières années1).
A fin décembre 2016, cet ETF présentait 1,1 % de rendement net en euros, avec couverture du risque de change EUR/USD, pour une maturité de 3,2 ans1. A maturité et rating équivalents, le rendement du crédit européen n’est que de 0,1 %, et il faut opter pour une maturité beaucoup plus longue (huit ans) pour obtenir un rendement similaire1, ce qui accroît la sensibilité, et par conséquent le risque.

A l’instar d’autres produits obligataires, les obligations à taux variable sont plus difficiles d’accès que les actions.

La gamme d’ETF sur les obligations à taux variable d’Amundi – la première du genre lancée en Europe – permet de s’exposer à un panier d’obligations à taux variable en une seule transaction. Si les investisseurs américains ont accès à cette classe d’actif depuis 2011, les investisseurs européens ont à leur disposition depuis 2015 la gamme Amundi ETF sur les obligations à taux variable, qui a collecté 1,5 milliard d’euros depuis son lancement1, démontrant bien l’intérêt grandissant pour ces instruments dans un environnement de hausse de taux.


Information promotionnelle et non contractuelle ne constituant ni un conseil, d’investissement, ni une recommandation d’investissement, ni une sollicitation d’achat ou de vente.
L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence des informations, prévisions et analyses fournies ne sont pas garanties. Elles sont établies sur des sources considérées comme fiables et peuvent être modifiées sans préavis. Les informations et prévisions sont inévitablement partielles, fournies sur la base de données de marché constatées à un moment précis et susceptibles d’évolution.
Informations réputées exactes à décembre 2016.
Reproduction interdite sans accord exprès de la Société de Gestion.
Amundi ETF désigne le pôle d’Amundi AM en charge des OPC indiciels cotés.Amundi Asset Management, au capital de 746 262 615 euros, société de gestion de Portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 04000036, siège social : 90 boulevard Pasteur - 75015 PARIS - France 437 574 452 RCS Paris



1. Source : Amundi ETF/Bloomberg au 31/12/2016. Les performances passées ne préjugent en rien des résultats futurs.