Allocation

Où investir

Les valeurs technologiques continuent de séduire

Option Finance - 9 mai 2017 - Audrey Spy

Investisseur

Les valeurs technologiques continuent de séduire

Affichant des performances boursières exceptionnelles depuis le début de l’année, les sociétés cotées issues du secteur des technologies de l’information sont actuellement très recherchées. Si leur niveau de valorisation est désormais supérieur à la moyenne, elles conservent encore du potentiel. Mais les investisseurs doivent se montrer plus prudents dans leur sélection de titres.

Fin avril, le Nasdaq a franchi la barre des 6 000 points, soit un point haut historique ! Depuis l’indice phare des valeurs technologiques américaines continue sa progression en enregistrant un gain de plus de 13 % depuis le début de l’année. Même constat au niveau international, puisque le MSCI Information Technology progresse lui aussi de plus de 13 % depuis le 1er janvier. Ces derniers mois, les valeurs technologiques constituent en effet un pari boursier très consensuel auprès des investisseurs. «La technologie fait partie des secteurs que nous privilégions au sein de nos portefeuilles actions depuis dix-huit mois, confirme Olivier Baduel, responsable de la gestion actions “large cap” chez OFI AM. Les valeurs “tech” représentent 10 % à 15 % de nos portefeuilles, soit une surpondération de 5 % à 7 % suivant nos indices de référence.»

Johan Van der Biest, gérant, Candriam
Candriam

Ce phénomène n’est pas isolé et profite même aux fonds spécialisés. D’après Morningstar, la collecte nette en Europe des fonds actions misant sur le secteur de la technologie commercialisés en France a ainsi dépassé 3,3 milliards d’euros en un an, soit un niveau particulièrement important compte tenu de ce secteur de niche. Cet engouement pour cette thématique s’explique par la robustesse des performances. «Les valeurs technologiques enregistrent une surperformance sur un an, 3 ans, 5 ans et même 10 ans par rapport aux marchés actions globaux», indique Johan Van der Biest, gérant chez Candriam. Mais les investisseurs peuvent légitimement se demander si cette tendance va encore perdurer.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner