Allocation

Tendance

L’or brille à nouveau dans les portefeuilles

Option Finance - 14 octobre 2019 - Séverine Leboucher

Investissements

L’or brille à nouveau dans les portefeuilles

Le cours de l’or a progressé de plus de 17 % depuis le début d’année. Une hausse qui s’est accélérée cet été avec le regain des tensions géopolitiques. Mais cet actif refuge a surtout le mérite de ne pas imposer de rendements négatifs à l’investisseur, contrairement à beaucoup d’obligations d’Etat.

Arnaud du Plessis, gérant actions spécialisé

sur l’or et les ressources naturelles, CPR AM

CPR AM

Depuis cet été, le cours de l’or retrouve des sommets qu’il n’avait pas atteints depuis 2013, culminant à 1 550 dollars l’once début septembre avant de se replier légèrement. A 1 509 dollars l’once le 4 octobre, le métal précieux continue tout de même d’enregistrer une croissance de plus de 17 % depuis le début de l’année, une performance à comparer aux – 2 % enregistrés en 2018 et aux + 13 % de 2017. «L’or a battu des records historiques dans plusieurs devises, dont l’euro, souligne Arnaud du Plessis, gérant actions spécialisé sur l’or et les ressources naturelles chez CPR AM. Les devises sur lesquelles ces records n’ont pas été atteints sont désormais rares et sont généralement elles-mêmes des valeurs refuges, comme le franc suisse, ou dans une moindre mesure le dollar.»

Une protection meilleur marché

De fait, l’accroissement de l’incertitude sur les marchés ces derniers mois favorise les actifs considérés comme protecteurs par les investisseurs. «L’augmentation du risque géopolitique cet été, avec le durcissement des tensions sino-américaines et les doutes liés au Brexit en particulier, ont incité les investisseurs à se positionner sur des actifs faisant office de valeur refuge, tels que le franc suisse ou encore l’or», observe Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM. Le métal jaune offre en effet traditionnellement une couverture contre la volatilité des marchés, notamment actions. «L’or est un actif très peu corrélé aux autres marchés, rappelle Arnaud du Plessis. Il est...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner