Asset Management

Allocation

L’or et les mines d’or renouent avec la hausse

Funds - Juin 2016 - Pierre Gelis

L’or et les mines d’or renouent avec la hausse

Les esprits s’échauffent. Un nombre croissant d’investisseurs estime inquiétantes, voire dangereuses, les politiques monétaires menées tant aux Etats-Unis qu’en Europe ou au Japon. L’or et les sociétés aurifères regagnent du terrain.

Outre-Atlantique, la Fed hésite à relever ses taux d’intérêt, alors que l’économie américaine bénéficie d’un cycle de croissance supérieur à la moyenne, ce qui ouvre la voie aux interprétations les plus discordantes. Ainsi, certains analystes en déduisent un risque de forte hausse de l’inflation d’ici à la fin de l’année, tandis que d’autres prédisent une chute de l’activité. Du côté de l’Europe et, surtout, du Japon, les anticipations s’assombrissent devant l’incapacité de la seule politique monétaire à relancer la croissance malgré des taux d’intérêt de plus en plus négatifs. Déjà, près de 8 000 milliards d’euros de dettes d’Etat extériorisent actuellement un rendement négatif – tel est le cas pour la moitié de la dette française –, ce qui constitue une répression financière sans pareil.

En outre, l’Europe entre dans une période d’instabilité politique, avec notamment le vote britannique sur l’appartenance à l’Union européenne, le retour du dossier grec sur le devant de la scène, l’absence de majorité politique en Espagne et en Irlande. Bref, les investisseurs considérant le verre à moitié vide deviennent plus nombreux. «Les investisseurs doivent réfléchir à la composition de leur portefeuille dans la perspective d’une orientation des politiques vers une monétisation de la dette. Ce nouveau niveau de répression financière favoriserait clairement l’abandon des allocations long-only classiques et l’investissement dans des actifs liquides au détriment des actifs illiquides. L’or n’en deviendra que plus attrayant…», explique Federico Belak, directeur des investissements du LOF-Tactical Alpha Fund chez Lombard Odier IM.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner