Investisseurs institutionnels

David Simon, membre du comité exécutif d’AG2R La Mondiale

«Certaines dispositions de la loi Pacte vont à l’encontre du développement de l’épargne longue»

Option Finance - 8 octobre 2018 - Sandra Sebag

Loi PACTE, AG2R La Mondiale, Investisseur institutionnel

Dès le début des années 2000, le groupe a mis en place une mutualisation des risques entre ses différents portefeuilles. L’essentiel des fonds en euro est ainsi logé dans un fonds en euro unique, ce qui permet à AG2R La Mondiale d’optimiser son ratio de solvabilité, de ne subir aucun risque de liquidité et d’investir sur des actifs à long terme : actions, immobilier et titres non cotés/non notés, tout en limitant au maximum la poche de trésorerie. Une stratégie qui pourrait être remise en cause par la loi Pacte, laquelle prévoit de cantonner les actifs liés aux engagements de retraite. Ce texte pourrait par cette disposition modifier significativement les équilibres actif-passif des assureurs et réduire leur capacité à investir en actions et en immobilier.

David Simon, membre du comité exécutif

d’AG2R La Mondiale

AG2R La Mondiale

Que représente la gestion d’actifs pour le groupe AG2R La Mondiale et comment est-elle organisée ?

La gestion d’actifs constitue un des métiers importants du groupe qui contribue significativement au résultat, que ce soit directement au travers de sa structure de gestion d’actifs ou indirectement au travers de la marge financière des activités assurantielles. Nous l’avons structurée au fur et à mesure des rapprochements effectués par le groupe. L’histoire d’AG2R La Mondiale démarre il y a plus de 150 ans si on retient la date de création de la plus ancienne mutuelle qui la constitue, mais pour ce qui concerne la gestion d’actifs, l’histoire s’est accélérée en 1999 grâce à l’acquisition de La Hénin Vie (devenue Mondiale Partenaire), une société d’assurance distribuant de l’assurance vie patrimoniale. Puis, les rapprochements avec plusieurs mutuelles et groupes de protection sociale se sont succédé et nous nous apprêtons à constituer un nouveau groupe l’an prochain avec le groupe Matmut. A travers tous ces rapprochements, nous avons été jusqu’à disposer de trois sociétés de gestion de portefeuille plus une structure dédiée à l’épargne salariale. Nous les avons progressivement rapprochées. Aujourd’hui, nous n’avons plus qu’une seule société de gestion de portefeuille qui a été récemment renommée, AG2R La Mondiale Gestion d’Actifs. Cette structure gère 26 milliards d’euros d’encours sur un total de près de 120 milliards (119,2 milliards d’euros) à fin juin 2018. Compte tenu des encours de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner