Investisseurs institutionnels

Face-à-Face Philippe Goubeault (Agirc-Arrco) et Patrick Lajoinie (Russell Investments France)

Comment l’Agirc-Arrco a innové en matière de gestion de transition

Option Finance - 12 mai 2014 - Audrey Spy

Agirc Arrco, Russell Investments

Après avoir confié une première opération en 2012 à Russell Investments, l’Agirc-Arrco a refait appel à ce gestionnaire pour la transition d’un portefeuille d’actions. Philippe Goubeault et Patrick Lajoinie reviennent en détail sur cette opération qui a constitué une première dans le monde institutionnel français.

Patrick Lajoinie, Russell Investments
Patrick Lajoinie

Que recouvre la gestion de transition pour Russell Investments ?

Patrick Lajoinie, directeur général délégué - Russell Investments France : Depuis le début des années 2000, Russell Investments propose en France ses services en gestion de transition, qui consistent à accompagner un investisseur lorsque celui-ci veut transférer son portefeuille d’un gérant à un autre. Cette activité a connu une forte accélération depuis 2010. En trois ans, nous avons opéré la transition de 16 milliards d’euros d’actifs, ce qui représente une quarantaine d’opérations en France. Historiquement, la demande est venue d’abord de grandes entreprises, puis à partir de 2010, date à laquelle nous avons été sélectionnés pour la première fois par le FRR (Fonds de réserve pour les retraites), nous avons effectué d’autres missions auprès d’investisseurs institutionnels. En 2011, nous avons par exemple été retenus par l’Erafp (Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique) pour figurer dans son panel de gestionnaires de transition.

Comment avez-vous eu l’idée d’avoir recours à la gestion de transition ?

Philippe Goubeault, directeur financier - Agirc-Arrco : Nous avions entendu parler de longue date de la gestion de transition grâce notamment aux contacts réguliers que nous avons eus avec Russell Investments en France, mais nous n’avions jamais fait l’expérience de ce type d’opérations avant 2012. A cette date, nous voulions liquider un mandat de titres diversifiés d’une valeur de 400 millions d’euros. Nous avons donc fait appel à Russell Investments pour cette opération qui s’apparentait davantage à du courtage ou à une...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Michèle Lacroix, directrice des investissements du groupe Scor

«Nous réinvestissons à des taux plus élevés que notre portefeuille»

David Simon, membre du comité de direction en charge des investissements, des finances et des risques, AG2R La Mondiale Matmut

«Nous continuons de privilégier une gestion interne de nos actifs.»