Investisseurs institutionnels

Gestion déléguée

La Mutuelle Générale resserre sa gestion déléguée

Option Finance - 9 décembre 2013 - Audrey Spy

Investisseur institutionnel, Délégation, Allocation d'actifs, Sociétés de gestion

Sur les 2,2 milliards d’euros d’encours que gère La Mutuelle Générale, 1,8 milliard d’euros vont désormais être délégués à trois sociétés de gestion contre une soixantaine auparavant.

Christophe Harrigan, directeur financier, La Mutuelle Générale

Le report de l’entrée en vigueur de Solvabilité 2, qui ne devrait pas s’appliquer avant 2016, ne remet pas en question la préparation de certains institutionnels. C’est le cas de La Mutuelle Générale qui vient de revoir sa politique de gestion déléguée afin de mieux se préparer aux exigences de cette réglementation prudentielle. Cet acteur, qui travaillait historiquement avec une soixantaine de gestionnaires à travers des mandats, des fonds ouverts ou dédiés, s’est en effet rendu compte que leur suivi deviendrait problématique dans le cadre de cette réglementation.

«Lors de notre dernière étude d’impact quantitative, nous avons comptabilisé plus de 15 000 lignes dans notre portefeuille financier, ce qui représentait un travail très lourd dans nos exercices futurs de transparisation, c’est-à-dire de calcul de nos expositions ligne par ligne dans le cadre de Solvabilité 2, dévoile Christophe Harrigan, directeur financier de La Mutuelle Générale. A l’issue d’une consultation restreinte d’une dizaine de sociétés de gestion entamée en début d’année, nous avons donc décidé de concentrer notre délégation sur trois d’entre elles – La Banque Postale Asset Management, Rothschild & Cie Gestion et Schelcher Prince Gestion –, ce qui va considérablement simplifier notre travail de contrôle et de pilotage des risques, puisque le nombre de lignes que nous devrons suivre va en effet passer à moins de 1 000.»

Ce changement dans la gestion financière de la Mutuelle porte sur 1,8 milliard...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Michèle Lacroix, directrice des investissements du groupe Scor

«Nous réinvestissons à des taux plus élevés que notre portefeuille»

David Simon, membre du comité de direction en charge des investissements, des finances et des risques, AG2R La Mondiale Matmut

«Nous continuons de privilégier une gestion interne de nos actifs.»