Investisseurs institutionnels

Guillaume Chatelet - MutRé

«La persistance d’un environnement de taux d’intérêt extrêmement bas risque de limiter en partie nos performances»

Option Finance - 3 septembre 2012 - Audrey Spy

Filiale de la Matmut, de Scor et de plusieurs mutuelles françaises, le réassureur MutRé gère 250 millions d’euros qu’il confie en grande partie à OFI Asset Management. Il réfléchit actuellement à revoir son allocation en obligations et compte augmenter progressivement ses actifs en immobilier

Guillaume Chatelet, directeur financier, technique et des risques de MutRé

Quel impact a eu la crise financière sur votre activité de réassureur professionnel ?

Guillaume Chatelet : Depuis sa création en 1998, MutRé est spécialisé dans la réassurance professionnelle en santé et en assurance de personnes. L’entreprise, qui est née à l’initiative de la Mutualité française (comprenant la FNMF et certaines mutuelles membres de cette dernière), de la Matmut et de Scor – qui se partagent chacun 33 % du capital –, a connu une forte croissance de son chiffre d’affaires depuis 2002. Cette année, il devrait être compris entre 350 et 400 millions d’euros, dont plus de la moitié réalisée en santé, un tiers en prévoyance et 10 % dans la dépendance. MutRé travaille avec une cinquantaine de clients, principalement des mutuelles (membres de la FNMF, de la FNMI…) mais aussi des mutuelles d’assurance (mutuelles du Gema, Groupement des entreprises mutuelles d’assurance) et plus ponctuellement des assureurs.

Notre objectif est de demeurer le premier réassureur du monde mutualiste tout en développant notre activité dans le champ de l’économie sociale. MutRé a réalisé en 2011 un plan stratégique en concertation avec ses actionnaires et a défini une cible de chiffre d’affaires et de rentabilité pour les cinq prochaines années. L’exercice 2011 s’est soldé par un résultat positif quoique quasi nul à la suite principalement de dépréciations d’actifs financiers consécutives à la crise financière qui a secoué l’été 2011. Dans le même temps, MutRé a fait face à une sinistralité atypique sur une affaire importante, en cours de redressement. En démarrant d’une...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Michèle Lacroix, directrice des investissements du groupe Scor

«Nous réinvestissons à des taux plus élevés que notre portefeuille»

David Simon, membre du comité de direction en charge des investissements, des finances et des risques, AG2R La Mondiale Matmut

«Nous continuons de privilégier une gestion interne de nos actifs.»