Investisseurs institutionnels

Innovation

Les fintechs séduisent les institutionnels

Option Finance - 24 octobre 2016 - Audrey Spy

Fintech, Investisseur institutionnel

Les fintechs séduisent les institutionnels

Les banques et les compagnies d’assurances s’intéressent de plus en plus aux start-up qui innovent dans la finance. Si, pour le moment, elles prennent surtout des participations stratégiques pour faire bénéficier leur métier des dernières technologies, elles commencent également à trouver dans ces sociétés des opportunités de placements. Une stratégie qui s’inscrit dans une recherche plus globale de rendement.

Les institutionnels se mobilisent de plus en plus sur le sujet des fintechs. Déjà plébiscitées par les business angel ou encore par les fonds de capital-risque depuis plusieurs années, ces start-up qui innovent dans la finance sont de plus en plus convoitées par une autre typologie d’investisseurs : les banques et les compagnies d’assurances. «A partir du second semestre 2014, nous avons constaté une réelle frénésie médiatique sur les fintechs, ce qui a incité ces institutionnels à s’y intéresser, commente Lior Derhy, managing director en charge du Private Equity chez Newalpha AM, filiale de la Française. Nous avons donc décidé de créer un fonds dédié au financement et à l’accompagnement institutionnel des fintechs qui pour le moment a obtenu une trentaine de millions d’euros auprès de quatre investisseurs institutionnels français.» Certains acteurs sont prêts à y consacrer des moyens plus importants. «AXA a décidé d’investir 250 millions d’euros dans des sociétés qui vont à l’avenir transformer le secteur de la finance via la création, en février 2015, d’AXA Strategic Ventures, un fonds de capital-risque dédié au financement des start-up dans l’assurance, l’épargne, la banque ou encore la gestion d’actifs», commente Sébastien Loubry, directeur du développement d’AXA Strategic Ventures. Mais l’assureur a très vite été suivi par d’autres acteurs, comme Groupama, Allianz, Aviva qui ont également engagé ...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Michèle Lacroix, directrice des investissements du groupe Scor

«Nous réinvestissons à des taux plus élevés que notre portefeuille»

David Simon, membre du comité de direction en charge des investissements, des finances et des risques, AG2R La Mondiale Matmut

«Nous continuons de privilégier une gestion interne de nos actifs.»