Investisseurs institutionnels

Financement de l’économie

Où en sont les institutionnels ?

Option Finance - 27 octobre 2014 - Audrey Spy

Economie, Investisseur institutionnel

Entre les fonds Nova, Novo, euro-croissance… les pouvoirs publics ont considérablement renforcé les possibilités de financement de l’économie française par les institutionnels. Si ces derniers ont déjà augmenté leurs investissements dans ce domaine, leur capacité d’intervention reste bien supérieure à leurs engagements actuels.

A l’heure où l’Etat doit réduire ses dépenses publiques, ses marges de manœuvre pour relancer le financement des petites et moyennes entreprises sont particulièrement limitées. Mais, depuis deux ans, date à laquelle le gouvernement en a fait un de ses axes prioritaires, ce dernier s’y emploie de manière indirecte en comptant sur la mobilisation d’autres acteurs, en particulier des investisseurs institutionnels ! «La fonction première des investisseurs institutionnels n’est pas à proprement parler de financer l’économie française, tient pourtant à rappeler Jean Eyraud, président de l’Association française des investisseurs institutionnels (Af2i). Elle est d’abord d’assurer la couverture de leurs risques et de leurs engagements, comme le versement des prestations complémentaires de santé ou de prévoyance, ou encore de financer les retraites de leurs cotisants en adossant le mieux possible leurs passifs par des placements appropriés. Dans ce cadre, leur rôle dans le financement de l’économie dite réelle n’est qu’une résultante de ce processus de gestion actif-passif.»

Il n’en reste pas moins vrai que, dans les faits, les arbitrages financiers menés ces dernières années par les institutionnels ont permis de soutenir les entreprises. «En réduisant, depuis la crise, les dettes souveraines dans leurs portefeuilles au profit des emprunts d’institutions bancaires puis de corporates non financiers, les investisseurs ont considérablement augmenté le poids de leurs placements dans...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Michèle Lacroix, directrice des investissements du groupe Scor

«Nous réinvestissons à des taux plus élevés que notre portefeuille»

David Simon, membre du comité de direction en charge des investissements, des finances et des risques, AG2R La Mondiale Matmut

«Nous continuons de privilégier une gestion interne de nos actifs.»