ISR

Kelly Hebert, global head of ESG Distribution de M&G

« Grâce à l’engagement, nous pouvons avoir un impact sur la transition énergétique »

Option Finance - 25 juin 2021 - Focus d’expert

Transition, Energie

Engagé en tant qu’entreprise cotée à atteindre la neutralité carbone à horizon 2030, M&G veut aussi, en tant qu’asset manager, inciter les autres acteurs économiques à respecter l’Accord de Paris. Une mission qui passe par un dialogue resserré avec les sociétés en portefeuille. Explications de Kelly Hebert, global head of ESG Distribution de M&G.

Quel est selon vous le rôle d’un gestionnaire d’actifs pour contribuer à la transition énergétique ?

L’Accord de Paris a mis en lumière la nécessité de limiter le réchauffement climatique par rapport aux niveaux préindustriels à moins de 2 °C. Cela implique que les acteurs économiques atteignent la neutralité carbone en 2050. Une solution pour les asset managers est d’investir dans des entreprises qui sont déjà alignées sur cet impératif et d’exclure les autres de leurs portefeuilles. Mais cela revient à concentrer les capitaux sur un nombre minime de sociétés sans se préoccuper des autres. Chez M&G, nous pensons au contraire qu’être investisseur responsable, c’est s’intéresser à ces dernières. Nous contribuerons davantage à l’objectif de l’Accord de Paris en incitant une entreprise fortement émettrice de carbone à changer ses pratiques qu’en aidant une entreprise déjà vertueuse à le devenir encore plus. Nous avons ainsi acté notre retrait progressif du secteur du charbon mais avant d’exclure les sociétés concernées, nous nous donnons du temps pour les convaincre de changer. Nous nous engageons auprès d’elles pour étudier leurs plans de retrait d’ici 2030 pour les pays développés et 2040 pour les marchés émergents. Lorsque ces entreprises ne s’alignent pas, elles seront susceptibles d’être désinvesties à partir de mars 2022 pour les marchés développés et de 2024 pour les émergents.

Quelle forme cet engagement prend-il ?

Chez M&G, nous considérons qu’il ne suffit pas d’aborder une question extra-financière au cours d’un entretien avec le management pour pouvoir revendiquer un effort d’engagement. Ce dernier se...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner