ISR

Isabelle Delattre, directrice du nouveau pôle finance responsable et durable de Crédit Mutuel Asset Management

L’analyse de la donnée, pierre angulaire d’une finance responsable transparente

Option Finance - 19 Juin 2020 - Isabelle Delattre

Finance verte

Pour Isabelle Delattre, directrice du nouveau pôle finance responsable et durable de Crédit Mutuel Asset Management*, développer une expertise propriétaire pointue d’analyse des données ESG (environnement, social et gouvernance) est primordial pour élaborer des processus d’investissement solides, proposer une gamme performante en adéquation avec la demande, et ainsi devenir un acteur majeur de la finance responsable. Elle est également convaincue que la réglementation et l’intelligence artificielle scelleront l’avenir de la finance responsable.

Quelle est aujourd’hui la problématique pour analyser les données ESG des prestataires externes ?

Alors qu’il y a encore quelques années, nous avions accès à des données brutes au travers d’agences spécialisées, ce n’est plus le cas désormais. Depuis l’absorption de celles-ci par de grandes agences de notation anglo-saxonnes, les données que nous recevons sont retraitées et pondérées. Par ailleurs, pour les données manquantes, certains fournisseurs attribuent des scores nuls quand d’autres assignent des valeurs équivalentes à la moyenne du secteur d’activité. En l’absence de réglementation pour mesurer, vérifier et publier des données ESG, il existe donc autant de méthodes d’appréciation différentes que de prestataires.

Y a-t-il d’autres obstacles ?

Les données extra-financières sont également biaisées, avec plusieurs facteurs possibles. La granularité et la fiabilité des données dépendent de la taille de l’entreprise et donc des moyens, techniques et humains, à sa disposition pour rassembler et communiquer ces données. Ces informations ne sont pas non plus standardisées au niveau mondial, et il est en outre plus ou moins facile, selon la zone géographique et la culture locale, d’obtenir les informations. Enfin, ces données sont sujettes à un biais sectoriel puisque toutes les industries n’ont pas établi au même rythme leur réglementation ESG.

Quel est le rôle du pôle de finance responsable et durable de Crédit Mutuel Asset Management face à ces problèmes ?

Avec de tels écarts, notre équipe de cinq spécialistes expérimentés identifie et corrige les biais, retravaille les données reçues par les fournisseurs externes pour ensuite compiler ces données retraitées dans un outil propriétaire efficace et différenciant....

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner