ISR

Distribution

Les fonds verts, avant-garde de la gestion ISR

Funds Magazine - Juin 2018 - Pierre Gelis

ISR

Les fonds verts, avant-garde de la gestion ISR

A l’instar des icebergs dont 10 % du volume émerge au-dessus du niveau de l’eau, les fonds verts ne sont que la partie émergée de l’approche ESG (environnementale, sociale et de gouvernance) dans la gestion pour compte de tiers. La dernière étude de Novethic, qui fait état d’une hausse de 49 % de l’encours des fonds verts en Europe d’une année sur l’autre à fin 2017, augure d’une forte accélération de la pénétration de cette approche.

La nécessité de favoriser une croissance plus verte, plus respectueuse de la planète, ce qui va de pair avec le respect dû aux parties prenantes des entreprises et à la gouvernance, imprègne de plus en plus largement la société. Ainsi, début mai, le groupe Allianz annonçait ne plus vouloir assurer ni les centrales à charbon ni les mines de charbon. Et, en 2040, il ne détiendra plus aucun investissement dans l’industrie du charbon. Par ailleurs, un nombre croissant de sociétés de gestion ont pris en 2017 des initiatives pour s’inscrire dans une démarche vertueuse. C’est ainsi que, par exemple, Schroders a créé un tableau de bord du changement climatique mis à la disposition de ses clients, tandis que Sycomore AM a édité ses premiers rapports en réponse à l’article 173 de la loi de transition énergétique pour deux de ses fonds, et que la société de gestion OFI AM a obtenu le label officiel ISR pour six de ses fonds ; La Financière de l’Echiquier a lancé en octobre dernier Echiquier Positive Impact, sicav actions investie dans les entreprises dont l’activité apporte des solutions concrètes aux objectifs de développement durable…

Un foisonnement d’initiatives

Devant le foisonnement des initiatives mises en œuvre par les gestionnaires, la dernière étude de Novethic sur les fonds verts européens vient à point nommé pour disposer de quelques chiffres sur le sujet. Tout d’abord, si les encours des fonds verts ont pu bondir de 49 %, soit très au-delà de ceux des OPCVM dans leur ensemble, c’est parce que la base...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner