ISR

Innovation

Les gérants généralisent l’utilisation des critères ESG

Option Finance - 11 juin 2018 - Sandra Sebag

gérant, Innovation

Les gérants généralisent l’utilisation des critères ESG

Face à une forte demande de la part de la clientèle institutionnelle et des réseaux, les sociétés de gestion étendent l’utilisation des critères extrafinanciers à l’ensemble de leur gestion. Cette généralisation passe par l’intégration des filtres ESG (environnement, social et gouvernance) dans les gestions traditionnelles et par l’adaptation des process à des segments de niche. Une évolution rendue possible par l’émergence des nouvelles technologies et par une plus grande diffusion des données extra-financières.

Si les critères extra-financiers ESG (environnement, social et gouvernance) sont utilisés depuis maintenant plus d’une vingtaine d’années par les gérants, de nouveaux caps ont été franchis récemment avec la volonté des investisseurs de déployer cette démarche dans l’ensemble de leurs portefeuilles. «L’intégration de critères extra-financiers devient quasiment la norme en gestion institutionnelle, indique Guillaume Lacau, responsable des ventes institutionnelles chez DWS. Les appels d’offres émis par ces acteurs intègrent dorénavant le recours à ces critères pour la sélection des valeurs et ce, sur un spectre de classes d’actifs de plus en plus large.» Il s’agit ni plus ni moins pour les institutionnels que de faire coïncider la nécessité d’aller chercher du rendement avec un objectif ESG. «Les institutionnels veulent pouvoir appliquer une politique ESG sur les classes d’actifs qui leur apportent du rendement, confirme Koen Van de Maele, responsable des solutions d’investissement et membre du comité exécutif de Candriam. Il s’agit d’une véritable tendance qui porte sur les actifs de niche, mais aussi sur les actifs illiquides.» Ces changements concernent aussi les clientèles privées et celle des particuliers. 

Hervé Thiard, directeur général, Pictet Asset Management
Pictet Asset Management

«Les grands réseaux bancaires, les compagnies d’assurance et les banquiers privés commencent à proposer des mandats ESG pour capter une nouvelle clientèle notamment parmi les plus jeunes générations et convertissent aussi des encours existants à l’ESG, relate Hervé...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner