ISR

Stratégie

Les gérants passent les valeurs tech au crible de l’ESG

Option Finance - 11 septembre 2020 - Séverine Leboucher

Technologie, GAFA, ESG

A priori peu exposées au risque climatique, les entreprises technologiques n’ont longtemps guère intéressé les analystes ESG. Mais face à la dégradation des pratiques sociales et de gouvernance de certaines valeurs tech, cette situation est en train de changer.

La retentissante révélation, mi-juin, d’une fraude comptable de près de 2 milliards d’euros chez le spécialiste allemand des paiements digitaux Wirecard a rappelé aux gérants d’actifs l’importance de l’analyse extra-financière dans le cas des valeurs à forte composante technologique. Cette fraude n’était en effet que le point culminant d’une multitude de dysfonctionnements constatés au niveau de la gouvernance de la star de la cote allemande. Un rappel financièrement douloureux : le titre, valorisé 104 euros avant le scandale, ne vaut plus que 1 euro. A peine trois semaines plus tard, c’était au tour d’un autre fleuron de la tech européenne, le Français Ubisoft, d’être éclaboussé par un scandale, de harcèlement sexuel et de discriminations sexistes cette fois. Des comportements managériaux qualifiés de «toxiques» par la direction qui se sont soldés par le départ de plusieurs cadres dirigeants et une chute du cours de Bourse de plus de 16 % à ce jour. Même si aucune analyse extra-financière ne permet de véritablement prévoir de telles défaillances, être à l’écoute des signes négatifs sur les dimensions environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) peut en effet inciter les gérants à se tenir à l’écart des valeurs les plus sujettes à controverses. «De multiples signaux faibles négatifs nous avaient interpellés depuis fin 2019 sur le plan de la gouvernance de Wirecard et, en avril 2020, le départ d€..

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Entretien avec Isabelle Bourcier, responsable des gestions quantitatives et indicielles chez BNP Paribas Asset Management

«Depuis plusieurs années, nous proposons des stratégies indicielles bas carbone»