Sélection de fonds

Actions

Aberdeen Global - Flexible Equity

Funds - Septembre 2013 - Carole Leclercq

Le portefeuille Ucits Aberdeen Global - Flexible Equity est composé de fonds coordonnés mettant en oeuvre des stratégies de gestion alternative de type «long/short equity», «market neutral» ou de risk arbitrage «event driven»

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Le portefeuille Ucits Aberdeen Global - Flexible Equity est composé de fonds coordonnés mettant en oeuvre des stratégies de gestion alternative de type «long/short equity», «market neutral» ou de risk arbitrage «event driven». Il présente la spécificité d’être exclusivement investi dans des stratégies «actions», un profil encore rare dans l’univers des fonds de fonds Ucits. Les fonds sousjacents prennent des positions longues (acheteuses) et courtes (vendeuses), et ce dans le but de protéger le capital lors des périodes de volatilité accrue sur les marchés et de pouvoir participer à la majeure partie de leur hausse dès lors qu’ils s’apprécient. «Aberdeen Global Flexible Equity a donc pour objectif de générer un rendement, ajusté au risque, qui soit attrayant quelle que soit la volatilité, et non une performance absolue, explique l’équipe de gestion. Il doit également permettre, grâce à une gestion active, de réduire la volatilité de la poche actions d’un portefeuille diversifié.»

Le fonds a d’ailleurs amorti sensiblement les turbulences sur les marchés d’actions en août avec un repli limité à 1 %. Ce fonds assure par ailleurs aux investisseurs transparence et liquidité. «Tous les fonds en portefeuille ont une liquidité quotidienne ou hebdomadaire. Nous avons par ailleurs accès de façon tout à fait transparente aux données clés des fonds sous-jacents, notamment sur le risque, grâce aux relations de long terme qu’Aberdeen a nouées avec ces sociétés de gestion, précise l’équipe de gestion. Nous fournissons également un reporting mensuel au minimum, avec les positions principales, les expositions ou encore les statistiques de risque.»

Le processus d’investissement du fonds

Le processus d’investissement en trois étapes est identique à l’ensemble des fonds de fonds de gestion alternative d’Aberdeen Asset Management. La première consiste à réduire l’univers d’investissement, et ce selon un processus de due diligence réalisé par trois équipes indépendantes les unes des autres : l’équipe «investissement», chargée d’analyser la stratégie des fonds, l’équipe «risque», chargée d’évaluer la gestion du risque des fonds, et l’équipe «due diligence opérationnel», qui doit apprécier l’environnement opérationnel dans lequel le gérant évolue.

«Chaque équipe rencontre les gérants au cours de leur processus d’analyse et seuls les fonds passant ces trois filtres sont éligibles à l’investissement», précise l’équipe de gestion. La deuxième étape consiste en la construction du portefeuille selon une double approche top-down et bottomup. L’approche top-down permet d’identifier, selon le contexte des marchés, les zones géographiques, les secteurs, ainsi que les stratégies et styles de gestion à privilégier.

L’approche bottom-up permet de sélectionner les fonds les mieux à même de mettre en place cette allocation en cohérence avec le profil de risque du fonds. «Nous nous appuyons pour cela sur la recherche intensive d’Aberdeen en matière de stratégies alternatives et nous rencontrons toujours les gérants avant d’investir», précise l’équipe de gestion. C’est lors de la troisième étape que des revues stratégiques, au minimum sur une base mensuelle, sont effectuées afin d’affiner l’allocation du portefeuille et de mettre en place des positions tactiques pour ajuster l’exposition du fonds aux actions. Au final, le fonds sera volontairement concentré, avec 10 à 15 fonds en portefeuille.

La société de gestion

Aberdeen Asset Management est l’une des plus grandes sociétés de gestion en Europe ayant pour seul et unique métier la gestion d’actifs. Elle gérait, à fin juin 2013, quelque 244,5 milliards d’euros d’actifs pour le compte de tiers à travers le monde entier. Avec plus de 2 000 collaborateurs basés dans 30 bureaux et 23 pays, Aberdeen possède une vision à la fois locale et globale des marchés internationaux et met en place, au travers de fonds ouverts et de mandats dédiés, une gestion active visant à tirer parti des inefficiences des marchés. Les stratégies de gestion alternative, une des principales expertises de la société de gestion aux côtés des actions, obligations et de l’immobilier, représentaient 31,9 milliards d’euros d’actifs sous gestion au 30 juin 2013, dont 2,5 milliards en fonds de hedge funds.

Les convictions de l'équipe de gestion, Sandra Craignou et Frédéric-Charles Bois, membre de l'équipe de gestion du fonds

Sandra Craignou, directrice de la gestion du bureau parisien d'Aberdeen
Frédéric-Charles Bois, gérant et Farès Jaafar, analyste.

Quels sont les atouts des stratégies actions dites «alternatives»?

Investir dans les stratégies long/short equity permet de bénéficier d’une partie de la hausse des marchés actions tout en protégeant le capital en cas de baisse. En effet, les gérants alternatifs actions parviennent à limiter les fortes baisses et réduire la volatilité globale via leurs positions vendeuses. Sur le long terme, ces stratégies génèrent dans la plupart des cas une performance supérieure à celle des marchés actions.

L’environnement actuel de marché est-il favorable à ce type de stratégies ?

Après une année 2012 dictée par la macroéconomie et les déclarations politiques, l’environnement est à nouveau favorable aux stratégies de stock-picking, avec un retour de la décorrélation intersectorielle et intrasectorielle, offrant ainsi des opportunités à la fois du côté long et du côté short. Cet environnement a permis à de nombreux gérants de surperformer les marchés actions depuis le début de l’année, et ce malgré une exposition nette aux marchés inférieure à 50 %.

Quel style de gestion privilégiez-vous actuellement ?

Dans des marchés régulièrement en proie à la volatilité, nous privilégions, dans les stratégies long/short equity classiques, des fonds au profil «conservateur», affichant actuellement des expositions nettes au marché de 20 % à 30 %, mais également des fonds au profil flexible, qui peuvent très rapidement réduire ou augmenter leurs expositions. Des opportunités existent aujourd’hui sur les marchés européens. Malgré un environnement macro encore fragile, la valorisation des actions européennes reste plus attractive que celle des marchés américains. Des facteurs techniques, comme le retour des flux, peuvent également être un soutien.

Nous avons également pris des positions sur un fonds spécialisé dans la santé afin de tirer profit des opportunités existant sur ce marché, notamment aux Etats- Unis avec de nombreux changements réglementaires. Nous avons par ailleurs renforcé nos positions sur la stratégie event driven de risk arbitrage sur les marchés européens. Actuellement, nous avons une exposition modérée sur les marchés émergents à travers des gérants de type market neutral, dont l’approche tactique a permis de protéger le capital depuis le mois de mai dernier, et qui affichent une performance nettement positive depuis le début de l’année.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société