Sélection de fonds

Actions

Baring European Opportunities Fund

Communiqué - 16 décembre 2013

Investi sur les petites et moyennes capitalisations paneuropéennes, le fonds a pour objectif la recherche de plus-value en capital à long terme.

Benoît du Mesnil du Buisson, président, Baring France SAS

Interview de Benoît du Mesnil du Buisson, président de Baring France SAS

Quels sont les atouts des petites et moyennes capitalisations européennes ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Comparées aux grandes, les petites et moyennes capitalisations européennes offrent un rapport rendement ajusté du risque attrayant. Sur longue période, cette classe d’actifs surperforme régulièrement les grandes valeurs, et ce avec une moindre volatilité. Pour les investisseurs, elle constitue donc une opportunité de diversification pertinente. Cette surperformance est encore plus significative dans les phases de marché haussier. Fin novembre, l’indice MSCI Europe Smallcap progressait sur un an de 35,77 %, contre 21 % pour le MSCI Europe. Par ailleurs, ce marché est encore peu étudié par les analystes et recèle de belles sociétés à fort potentiel et de ce fait de nombreuses opportunités.

Est-il encore temps de se positionner sur cette classe d’actifs ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Après avoir été longtemps délaissées, les actions européennes bénéficient d’un regain d’intérêt qui devrait perdurer sur fonds de résolution progressive de la crise de la dette souveraine. Les petites et moyennes valeurs européennes devraient naturellement en profiter et continuer à surperformer les grandes capitalisations comme elles le font historiquement en marché haussier. De plus, leur valorisation actuelle avec un PE de 12,7 reste inférieure à leur PE moyen historique qui ressort à 13,7.

Quelles sont les caractéristiques de votre nouveau fonds, Baring European Opportunities ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Baring European Opportunities Fund, dont la référence est le MSCI Europe Smallcap Index, a comme objectif de dénicher des valeurs de qualité, au bilan solide, dont la croissance des résultats à venir n’est pas ou est mal reconnue. Le portefeuille est composé d’une centaine de valeurs, chacune ne devant pas excéder plus de 3 % de l’actif net. D’ailleurs une ligne dépasse très rarement 1 %. De même, le Top 10 ne doit pas représenter plus de 20 % de l’actif net.

Comment s’articule son processus d’investissement ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Sur un segment encore peu couvert par les analystes, les opportunités sont nombreuses. Nous privilégions une analyse fondamentale pour identifier des sociétés à fort potentiel et sous-valorisées par le marché. Le processus de gestion de ce fonds repose donc sur une approche purement bottom-up et sur une stricte discipline d’achat et de vente. L’univers d’investissement est tout d’abord filtré sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs pour être réduit de 7 000 à environ 700 sociétés. Ces dernières font alors l’objet d’une analyse fondamentale sur la base de quatre critères : croissance, qualité du management, création de valeur et valorisation. Cette analyse est affinée par deux visites ou contacts annuels avec les dirigeants des sociétés. Très diversifié, le portefeuille final est composé des plus fortes convictions de l’équipe de gestion.

Quelle est l’expertise de Barings sur cette classe d’actifs ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Baring European Opportunites Fund profite de l’expertise que nous développons depuis trente ans sur les petites et moyennes valeurs européennes avec Baring Europe Select Trust dont les encours dépassent désormais un milliard d’euros. Positionné sur l’Europe continentale hors Royaume-Uni, ce fonds a fait ses preuves dans différentes conditions de marché. A fin novembre, il progressait de 14,26 % sur trois ans en rythme annualisé. Classé 1er décile de l’univers sur cinq ans, il vient d’obtenir la note AA par Citywire.

Quelle est l’équipe de gestion de votre nouveau fonds ?

Benoît du Mesnil du Buisson : Baring European Opportunities Fund est géré par la même équipe que Baring Europe Select Trust. Le gérant est Nick Williams, directeur de l’équipe petites et moyennes capitalisations et gérant de Baring Europe Select Trust depuis 2004. Il est assisté de Colin Riddles, spécialisé sur les petites et moyennes capitalisations britanniques. Ils ont chacun 20 ans d’expérience et travaillent ensemble depuis 2010. Comme pour la gestion du Baring Europe Select Trust, Nick Williams et Colin Riddles tirent profit de notre recherche interne sur les actions européennes et collaborent étroitement avec le gérant du Baring German Growth Trust dont un tiers de l’actif est investi sur des petites et moyennes valeurs allemandes.

Rechercher un autre fonds