Sélection de fonds

Fonds diversifié

Candriam Diversified Futures

Funds Magazine - 3 avril 2017 - Younes Guenad

Candriam Diversified Futures

2016 a été une très belle année pour Candriam Diversified Futures avec une performance de 9,48 % nette de frais, malgré les difficultés rencontrées par les fonds à performance absolue.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

L’objectif du fonds est de préserver le capital, tout en délivrant une performance régulière supérieure au taux sans risque, indépendamment des conditions de marché. Ce fonds appartient à une catégorie particulière de fonds à performance absolue, celle des managed futures, peu connue des investisseurs malgré de nombreux atouts. Ce type de stratégie utilise des modèles quantitatifs pour identifier les tendances sur les marchés financiers. Une fois identifiées, des positions acheteuses ou vendeuses sont prises pour bénéficier de la poursuite de la tendance. Grâce à cette capacité à profiter des mouvements à la hausse et à la baisse sur un large éventail de classes d’actifs, les managed futures ont fourni des rendements absolus positifs et stables depuis qu’ils ont été développés il y a plus de vingt-cinq ans – quelles que soient les crises survenues durant cette période.

Le fonds Candriam Diversified Futures utilise des stratégies de trading systématiques sur des contrats à terme liquides (futures) sur une large gamme d’actifs (actions, taux courts et longs, et devises).

A fin décembre 2016, le fonds enregistre une performance annualisée de 4,92 % nette de frais représentant ainsi une source de diversification intéressante dans un portefeuille diversifié. Par ailleurs, durant les périodes de stress, le fonds affiche une corrélation négative avec les actifs risqués. Il se différencie des autres fonds grâce à son allocation équipondérée en risque entre les différentes classes d’actifs, ce qui permet de ne pas être trop exposé sur un actif lors de retournements importants de marché.

Le processus d’investissement

Afin d’exploiter au mieux les tendances de marché, le fonds Candriam Diversified Futures met en place des stratégies quantitatives sur un grand nombre d’actifs et sur plusieurs horizons temporels, le tout associé à un contrôle de volatilité du portefeuille (entre 10 et 12 %) et de la Value at Risk quotidienne à 99 %.
Les stratégies de suivi de tendance prennent position en fonction des tendances de marché. La position est maintenue tant que la tendance dure, et elle est clôturée lorsque la tendance s’estompe. Ces stratégies ont un horizon de placement allant de six semaines à douze mois et représentent 70 % du budget de risque du fonds.

Les stratégies contrariantes, conçues afin d’exploiter les déséquilibres entre l’offre et la demande et l’identification de formes récurrentes sur les marchés, sont à l’œuvre sur des périodes de placement plus courtes (de deux à dix jours en moyenne), et contribuent à hauteur de 30 % du budget de risque du fonds. Ces modèles complètent ainsi les modèles plus long terme de suivi de tendance, profitant de phénomènes du type retour à la moyenne. Ils permettent ainsi d’être source d’alpha lors de configuration risk on/risk off.
Associée à une méthodologie propre de gestion des risques, la stabilité de l’allocation du risque entre les classes d’actifs (équipondération permanente du budget de risque parmi quatre classes d’actifs et 33 contrats futures sous-jacents) a permis au fonds d’afficher un historique de performance intéressant sur le long terme.

De plus, une diversification tant entre les classes d’actifs qu’au sein de celles-ci assure une répartition équilibrée en volatilité renforçant la gestion des risques.
Grâce à un processus ayant fait ses preuves depuis 2009 et à une équipe de gestion stable et expérimentée, le fonds dispose de bons atouts pour continuer à délivrer de solides performances indépendamment des conditions de marché tout en maintenant un niveau de volatilité constant.

La société de gestion

Candriam, «Conviction And Responsibility in Asset Management», est un acteur majeur de la gestion d’actifs avec un solide ancrage européen. Forte d’une expérience de vingt années auprès des investisseurs institutionnels et des distributeurs, la société de gestion propose en plus de son offre de stratégies actions, obligations et allocation d’actifs, des solutions d’investissements liquides à performance absolue et alternatifs réglementés. A fin décembre 2016, Candriam gérait plus 100 milliards d’euros d’encours.

Les convictions du gérant, Steeve Brument

Steeve Brument

L’équipe de gestion

En 2007, Steeve Brument devient responsable de la gestion systématique, après cinq années dédiées à la recherche et à l’optimisation de nouveaux modèles, totalisant quinze ans d’expérience au sein de Candriam Investors Group. Il élabore une nouvelle offre de fonds CTA souhaitant promouvoir auprès des investisseurs la résilience de cette stratégie, qui se concrétise par la création du fonds Candriam Diversified Futures en 2009. Il travaille aussi sur une approche long/short equity à base de futures


2017 peut-elle être une année charnière pour les marchés ?
Fin 2016 aura été l’occasion de vivre une certaine euphorie sur les marchés après l’élection de Donald Trump. La tendance haussière sur les actifs libellés en dollar a pleinement profité au fonds dans un contexte d’amorce de normalisation et d’accélération de la croissance aux Etats-Unis.
2017 a démarré avec un certain attentisme lié à la montée des populismes en Europe et à l’incertitude autour de la politique menée par la nouvelle administration Trump. Des phases de retournements sur les devises et un marché horizontal (sans tendance) ont freiné les bonnes performances du fonds en 2016. Mais l’année 2017 peut être un point d’inflexion vers de nouveaux bouleversements de tendance.
Nos anticipations sont relativement optimistes pour les trois années à venir pour nos stratégies. Nous pensons que, avec la normalisation, elle sera l’occasion d’observer des tendances pures et persistantes. Le découplage des politiques monétaires et de possibles pressions inflationnistes seront des facteurs positifs pour alimenter des mouvements clairs, aussi bien sur les marchés des taux que des devises. La nécessaire finalisation du Brexit avant les prochaines élections européennes de 2019 pourra également profiter aux stratégies de tendance, aussi bien sur la devise que sur les taux en livre sterling.

Quelle est la philosophie au cœur du processus d’investissement ?
Nous partons du constat que toutes les informations disponibles se retrouvent diffusées dans les prix des actifs, non pas de manière instantanée mais progressivement, évoluant ainsi en tendance. L’objectif des traitements statistiques utilisés est alors de clarifier les prix des bruits de marché pour en isoler une tendance. Des concepts tels que des moyennes mobiles ou des calculs de régression, permettant d’effectuer un lissage des cours, se rapprochent de l’esprit de nos modèles.
En parallèle, l’établissement puis le franchissement de nouveaux plus hauts ou plus bas concrétise la formation de tendance sur laquelle nous capitalisons pour définir nos expositions qui restent inversement proportionnelles à la volatilité réalisée. Il est nécessaire de savoir que la notion d’effet de levier pour des supports comme les fonds de futures n’est pas pertinente.

Comment investir dans un fonds de suivi de tendance actuellement ?
Investir en phase haussière dans un fonds de CTA ampute une partie de la captation de la performance qui correspond à la première partie de la formation d’une tendance. Pour investir de manière efficace sur une courte période inférieure à trois ans, plusieurs études académiques ainsi que des back tests réalisés en interne ont révélé que la réalisation d’un drawdown proche du niveau de volatilité était un moment propice pour se positionner, ce qui est notre cas actuellement. Il faut aussi garder à l’esprit que les niveaux de drawdown sont en moyenne deux fois supérieurs à la volatilité pour les fonds de suivi de tendance, ce qui démontre un réel contrôle de la volatilité dans notre approche.

Rechercher un autre fonds