Sélection de fonds

Actions

CM-CIC Actions ISR

Option Finance - 24 mars 2014 - Carole Leclercq

CM-CIC Actions ISR est un fonds ISR qui a pour objectif de rechercher une performance similaire à l’évolution des marchés actions européens, grâce à une gestion sélective de valeurs émises par des sociétés respectant des critères de responsabilité sociale.

Pourquoi investir sur ce fonds ?

CM-CIC Actions ISR est un fonds ISR qui a pour objectif de rechercher une performance similaire à l’évolution des marchés actions européens, grâce à une gestion sélective de valeurs émises par des sociétés respectant des critères de responsabilité sociale. La philosophie de gestion repose sur une approche «best in class» afin d’identifier, au sein de chaque secteur, les entreprises qui cherchent à améliorer leurs pratiques sur le plan social, environnemental, gouvernement d’entreprise, et ont une démarche engagée et cohérente et réagissent positivement au dialogue actionnarial. «Il s’agit d’un fonds de conviction pour deux raisons, précise Martine Léonard, responsable ISR de CM-CIC AM. D’une part, parce qu’il est concentré sur un nombre restreint de valeurs constituant chacune un vrai choix d’investissement, et d’autre part parce qu’il repose sur la très forte conviction qu’avoir une stratégie socialement responsable et être en mesure de dégager de la performance boursière ne sont pas antinomiques sur le moyen terme.»

Cette gestion active capitalise également sur les valeurs mutualistes fondatrices du groupe CM-CIC, que sont la solidarité et la responsabilité sociale, ainsi que sur l’engagement ISR de l’ensemble des équipes de CM-CIC AM. CM-CIC Actions ISR, qui a obtenu chaque année depuis 2009 le label de transparence Novethic, offre également un profil défensif. «Ce fonds est investi dans des sociétés qui, bien sûr, répondent à nos critères de sélection ISR, ont une stratégie de responsabilité sociale pérenne, et offrent également une très bonne visibilité sur leurs perspectives de croissance, précise Martine Léonard. Une telle sélection de valeurs permet à ce fonds d’être un peu moins corrélé aux performances des marchés d’actions européens et d’être surtout moins volatil.»

Le processus de gestion

 Le processus de gestion de CM-CIC Actions ISR se décompose en deux étapes bien distinctes et successives avec pour objectif de vérifier que la responsabilité sociale fait réellement partie de la stratégie des entreprises sélectionnées et qu’il y a bien cohérence entre l’évolution des données financières et celle des critères extra-financiers. La première étape est l’analyse extra-financière sur la base de cinq critères communs à toutes les sociétés, à savoir les trois critères ESG «traditionnels» que sont la politique environnementale, la politique sociale et la gouvernance d’entreprise, complétés par deux autres critères : la politique sociétale de l’entreprise, au travers de ses relations avec ses clients, ses fournisseurs et la société civile, et l’engagement du management pour le développement socialement responsable.

«Les controverses et les spécificités sectorielles sont également prises en compte, précise Martine Léonard. Dans l’agroalimentaire, par exemple, nous allons surveiller les pratiques des entreprises en termes de traçabilité des produits, d’utilisation de produits nocifs et de suivi de la chaîne alimentaire. Dans le secteur de la santé, nous attachons une importance à l’encadrement de la recherche et à l’accès aux médicaments dans les pays en développement.»
L’analyse développée en interne est complétée par le savoir-faire de trois agences d’analyse extra-financière sélectionnées pour leur indépendance ainsi que pour la qualité et la diversité des informations fournies. Une fois la sélection socialement responsable réalisée, qui réduit l’univers d’investissement de l’indice Stoxx 200 d’environ 50 %, une démarche d’analyse et de gestion financière classique lui est appliquée pour construire un portefeuille comprenant environ 30 valeurs. Tout au long de ce processus, l’équipe ISR échange très régulièrement avec l’équipe de gestion actions de CM-CIC AM et s’appuie sur l’expertise de ces analystes-gérants pour affiner ses choix d’investissement.

La société de gestion

CM-CIC Asset Management est la société de gestion d’actifs du groupe Crédit Mutuel-CIC. Elle commercialise pour chaque réseau bancaire des gammes de produits spécifiques. Avec 58,2 milliards d’euros d’encours, CM-CIC Asset Management se place, à fin mars 2014, au quatième rang national des groupes financiers en actifs gérés (source EuroPerformance). Son offre intègre les gestions classiques (monétaires, obligataires, actions, diversifiées, gestions indicielles et structurées) et des pôles plus novateurs (gestion flexible, gestion de style growth et value, ISR, gestion quantitative et gestion thématique). CM-CIC AM est engagé depuis plus de vingt ans dans l’ISR et décline son savoir-faire au travers d’une gamme de fonds ouverts actions, monétaires et obligataires, et dans une large gamme dédiée à l’épargne salariale, labellisée par le Comité Intersyndical de l’Epargne Salariale (CIES). La société de gestion consolide également son engagement en participant activement aux initiatives de place sur l’ISR.

Les convictions de Martine Léonard, responsable ISR

Martine Léonard, responsable ISR
Martine Léonard

CM-CIC Actions ISR est géré par Martine Léonard (en photo) et Thierry Sence. Très impliquée dans les groupes de travail ISR de place, Martine Léonard est depuis 2003 responsable de l’analyse et de la gestion ISR de CM-CIC AM, ainsi que de sa politique de vote. Membre de la SFAF, diplômée de l’IEP Paris et titulaire d’un doctorat en conjoncture économique, elle a plus de trente ans d’expérience sur les marchés. Gérant d’OPCVM sur les valeurs moyennes, l’immobilier et l’épargne salariale, Thierry Sence (dix-huit ans d’expérience sur les marchés) a rejoint en 2007 l’équipe ISR de CM-CIC AM.

Quelles sont les spécificités de votre analyse extra-financière ?

Notre analyse se distingue par un prisme social marqué, dans la lignée des valeurs mutualistes de notre groupe. Bien sûr, la capacité des entreprises à créer des emplois est évaluée au regard du contexte économique et sectoriel. Mais nous sommes très attentifs à leur engagement vis-à-vis de leurs salariés actuels et passés, à l’accompagnement en cas de restructuration, ainsi qu’à la politique de formation, notamment sur le développement personnel des salariés. Nous surveillons également de très près l’évolution des pratiques de gouvernance en nous appuyant notamment sur notre participation historique aux assemblées générales. Nous capitalisons aussi sur les liens historiques de notre groupe avec les partenaires sociaux, notamment au travers de notre offre d’épargne salariale. Par ailleurs, l’introduction de deux critères supplémentaires aux trois critères ESG traditionnels s’avère également un atout. Nous nous attachons particulièrement à mesurer l’impact de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) sur les résultats financiers des entreprises et donc à faire le lien entre les analyses extra-financières et financières. C’est un critère primordial pour évaluer la pérennité de la démarche socialement responsable d’une entreprise.

Comment l’engagement actionnarial de CM-CIC AM s’exprime-t-il ?


Cet engagement repose sur une approche d’intégration ESG dans tous nos fonds actions, obligataires et monétaires. Nos équipes de gestion sont tenues informées des évolutions ESG des sociétés ou émetteurs sur lesquels elles investissent et sont ainsi attentives aux incidences potentielles sur leur valorisation. Dès lors qu’une difficulté notable sur ces aspects est décelée, un approfondissement s’impose avec un contact et dialogue avec la société concernée. Une approche structurée est également mise en œuvre sur les grandes valeurs européennes. Chaque année, ou tous les deux ans selon l’envergure du projet, les sociétés sont invitées à répondre à un questionnaire ciblant un enjeu ESG, à savoir, actuellement, les conflits d’intérêts en entreprises. Une synthèse est réalisée, permettant de repérer les acteurs atypiques ou hors normes avec lesquels un dialogue est alors engagé. A l’issue de ces deux approches, les résultats sont transmis aux gérants concernés, qui les intègrent dans leurs décisions. La rigueur de cette politique d’engagement et le rôle moteur de notre pôle de gestion ISR permettent ainsi à CM-CIC AM d’intégrer des critères ESG sur plus de 73 % de ses encours gérés.

Pouvez-vous nous donner des exemples de fortes convictions en portefeuille ?

Des valeurs comme BMW et Danone affichent une politique socialement responsable convaincante ainsi que de bonnes perspectives de croissance. BMW a réalisé beaucoup d’efforts pour le maintien dans l’emploi des seniors mais également en faveur des apprentis et pour le développement de l’emploi non précaire. Le constructeur allemand se distingue également par d’importants efforts de R&D dans les moteurs, et en particulier sur le véhicule électrique. Danone, pour sa part, assure malgré un contexte sectoriel difficile une très bonne gestion des questions sociales et du maintien de l’emploi, avec notamment une politique d’intégration des seniors. Ce groupe a également une démarche innovante d’implantation et de création d’emploi dans les pays en développement.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société