Sélection de fonds

Actions

DNB Fund – Disruptive Opportunities

Funds Magazine - 28 mai 2021

Le fonds DNB Disruptive Opportunities investit mondialement dans des sociétés cotées dont les produits ou services apportent un changement disruptif, mais également dans des sociétés dont le business model s’adapte pour bénéficier de tels changements.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Le fonds DNB Disruptive Opportunities investit mondialement dans des sociétés cotées dont les produits ou services apportent un changement disruptif, mais également dans des sociétés dont le business model s’adapte pour bénéficier de tels changements. « Les produits et services qui changent de manière irréversible la façon dont les gens pensent ou agissent sont dits “disruptifs”, explique Audun Wickstrand Iversen, le gérant du fonds. Un changement disruptif permet aussi d’augmenter la productivité, la rentabilité ou la part de marché. »

Pour identifier les business models éligibles à la stratégie, l’équipe de gestion s’appuie sur un « triangle de fer » composé de trois forces disruptives : la technologie, la régulation et le comportement des consommateurs. « De nouveaux produits et modèles commerciaux remplacent les anciens à un rythme toujours plus rapide, sous l’impulsion de nouveaux modes de pensée. Les innovations technologiques, les solutions plus intelligentes et les réglementations gouvernementales modifient notre comportement », explique le gérant. Plus précisément, le fonds DNB Disruptive Opportunities cherche à s’exposer au « monde disruptif » à travers cinq thématiques : la connectivité, la mobilité urbaine, la démographie, la révolution de la machine et le Pacte vert. « Dans ces cinq catégories, nous avons identifié plus de 400 entreprises mondiales cotées en Bourse, toute capitalisation confondue. L’univers d’investissement est très large et très diversifié, aussi bien au sein de secteurs technologiques que traditionnels », précise le gérant.

Pour sélectionner et valider les idées d’investissement, l’équipe de gestion collabore avec l’ensemble des équipes thématiques de DNB Asset Management, l’un des principaux gestionnaires d’actifs des pays nordiques. « Conformément à la stratégie historique d’investissement responsable de DNB AM, les critères ESG sont intégrés au processus d’investissement. Nous collaborons donc étroitement avec notre équipe dédiée », précise Audun Wickstrand Iversen.

Depuis son lancement fin 2019, DNB Disruptive Opportunities affiche une performance de 78,27 %, contre 20,84 % pour le MSCI World.

Questions à Audun Wickstrand Iversen, gérant de DNB Disruptive Opportunities

Dans votre « triangle de fer disruptif », l’une des trois forces est-elle prédominante ?

La principale cause du changement disruptif est l’innovation technologique, avec comme principaux moteurs la numérisation, l’Internet des objets, la 5G, l’intelligence artificielle, le cloud computing et le big data. Mais le comportement des entreprises et des consommateurs est également régi par des restrictions, des injonctions et des incitations financières de la part des gouvernements. D’importantes ruptures peuvent donc également intervenir avec l’évolution des conditions réglementaires. Nous sommes convaincus que la force disruptive de la régulation va devenir de plus en plus puissante, notamment dans le sillage des pactes verts. La tendance sur le marché automobile est un excellent exemple : dès 2035, la vente de véhicules avec un moteur thermique pourrait être interdite dans l’espace européen.


La crise du Covid-19 a-t-elle accéléré des disruptions naissantes ?

Cette crise a accentué le besoin d’innovation et de technologie. Elle a également accéléré le processus d’évolution vers un nouveau fonctionnement dans beaucoup de domaines, que ce soit notre façon de travailler, de consommer ou d’appréhender le changement climatique. Au sein de notre thématique de la révolution des machines, la robotisation et l’automatisation des processus de production sont désormais au début d’un nouveau cycle d’investissement en raison de la tendance, déjà existante avant-crise, de délocaliser la totalité ou une partie de la production hors de Chine.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société