Sélection de fonds

Convertibles

Ecofi Convertibles Euro

Funds - Octobre 2015 - Carole Leclerq

Ecofi Convertibles Euro est investi en obligations convertibles ou échangeables en actions de la zone euro. Lancé en 1984 et géré sous sa forme actuelle depuis 2005, c’est l’un des plus anciens fonds de sa catégorie.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

C’est un fonds «pur» permettant de profiter de la convexité de cette classe d’actifs, à savoir participer à la hausse des marchés d’actions tout en amortissant les phases de repli grâce au coussin obligataire. Il s’agit d’un véhicule pertinent dans une optique de diversification à moyen terme. Il répond également parfaitement aux contraintes de réduction des coûts des fonds propres des investisseurs institutionnels soumis à la directive Solvabilité II.

Géré de manière active, Ecofi Convertibles Euro repose sur une stratégie originale permettant d’allouer le risque sur les différents types de convertibles et ainsi de diversifier les sources de performance selon les phases de marché. «Les obligations convertibles sont une classe d’actifs à part entière, composée de plusieurs segments, au sein de laquelle une approche allocataire permet d’optimiser le couple rendement/risque», fait valoir Olivier Guillou, le gérant du fonds. «Nous analysons donc, au sein de la zone euro, l’univers des obligations convertibles ou échangeables, afin de pouvoir privilégier, selon la période du cycle économique, soit le profil obligataire, soit le profil actions, soit les deux à la fois. Cette stratégie permet de tenir compte de la dynamique plus ou moins favorable sur le cycle du crédit et du momentum sur les indices boursiers.» L’exposition du fonds aux actions, le delta, peut ainsi varier entre 0 et 1. Le fonds a vocation à investir à la fois dans les émetteurs investment grade et high yield. Néanmoins, pour optimiser la gestion du risque, les lignes du portefeuille sont pondérées par qualité de rating suivant des règles strictes. «Les convertibles sont, quel que soit leur profil, un produit de crédit pour lequel ce risque spécifique doit être maîtrisé», précise Olivier Guillou.

La stratégie du fonds s’appuie sur l’expertise reconnue d’Ecofi Investissements en gestion convertibles et en analyse crédit. La valeur ajoutée repose sur une synergie entre les différents pôles de gestion, une forte exigence d’analyses technique, quantitative et qualitative des titres, et enfin sur une approche défensive pour le pilotage du risque.

Le processus de gestion a fait ses preuves à moyen et long terme avec une surperformance régulière. Le fonds bénéficie de cinq étoiles Morningstar et apparaît dans le haut du classement sur EuroPerformance. Au 30 septembre, le fonds progressait de 10,7 % sur un an, 30,8 % sur trois ans et 32,2 % sur cinq ans, contre respectivement 5 %, 21,6 % et 27,4 % pour son indice de référence (Exane ECI Euro). Les encours du fonds sont par ailleurs durablement stables, au-dessus des 100 millions d’euros.

Le processus de gestion

La première étape consiste à définir l’exposition cible du portefeuille au risque de taux, ainsi qu’au risque action (c’est-à-dire le delta) et à calibrer le profil de risque du portefeuille en fonction des différentes composantes (obligataire, actions, mixte) de la classe d’actifs. «Nous cherchons à positionner en termes de risque le portefeuille au plus juste, afin d’optimiser la hausse des marchés d’actions et d’amortir les phases de baisse», précise Olivier Guillou.

La seconde étape repose sur une analyse bottom-up de l’univers d’investissement à l’aide de filtres quantitatifs et qualitatifs.

La sélection s’oriente vers les entreprises de croissance ou en restructuration, plutôt de la catégorie mid cap, qui souvent ne bénéficient pas de rating, avec une analyse particulière pour éviter les accidents. Une grande importance est donnée à la transparence financière et à la qualité de l’information publique. Une lecture très attentive des particularités liées à chaque émission est également utile. Enfin, les sociétés supposées candidates à des fusions-acquisitions sont aussi recherchées, car elles peuvent se révéler source d’opportunités. Le portefeuille final sera constitué de 40 à 50 titres, avec des positions «cœur», stables dans la durée, et des stratégies de dynamisation à plus court terme.

La société de gestion

Ecofi Investissements est la société de gestion du groupe Crédit Coopératif, membre de BPCE. Elle gère 8 milliards d’euros. Au service de ses clients depuis quarante ans, elle a développé un savoir-faire dans les grandes classes d’actifs et gère une gamme complète et pertinente de produits et de solutions d’investissement, reposant sur une gestion de conviction et une culture forte du contrôle des risques.

Ecofi Investissements figure parmi les pionniers de la finance engagée.
Sa capacité à rechercher des solutions innovantes adaptées aux évolutions de marché et aux contraintes et besoins de chaque client révèle une structure réactive et agile basée sur un engagement fondé sur le long terme.

Questions à… Olivier Guillou, gérant du fonds

Olivier Guillou, gérant Ecofi Investissements
Olivier Guillou

Ecofi Convertibles Euro et Ecofi Entreprises sont gérés par Olivier Guillou, directeur de la gestion taux et diversifié. Chez Ecofi ­­Investissements depuis 1993, Olivier Guillou gère plus de 650 millions d’euros en fonds et mandats dédiés, obligations convertibles et fonds patrimoniaux. Les échanges entre spécialistes et l’ap­port des autres recherches – macroéconomie, allocation d’actifs, analyse financière, analyse crédit, risques, actions, analyse environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) – contribuent à la robustesse du processus de gestion du fonds.

Quelles sont les perspectives sur les obligations convertibles de la zone euro ?
En premier lieu, on peut constater que la classe d’actifs convertibles a bien réagi depuis le début de l’année à la volatilité des marchés dans un contexte heurté à la fois sur les taux, le crédit et les actions.

Cette bonne performance relative s’explique par l’effet d’amortisseur des obligations convertibles, mais pas seulement. La sélection de valeurs, le caractère mid caps (sous l’angle action) et le rating non noté (sous l’angle obligataire) ont joué positivement. Ces éléments vont perdurer et sont un atout dans la diversification des portefeuilles.

Pour les prochains mois, le principal moteur de performance devrait venir de la composante actions, dans le sillage de la reprise, même atone, de la croissance en zone euro. L’univers des convertibles de la zone euro permet ainsi de profiter des thématiques complémentaires de «recovery» des émetteurs de l’Europe du Sud – qui se tournent de plus en plus vers le marché des convertibles en raison de la désintermédiation bancaire – et d’exposition aux valeurs industrielles et cycliques d’Europe du Nord, qui bénéficient moins du commerce mondial en ralentissement mais voient leur compétitivité renforcée par le tryptique baisse des taux/baisse du pétrole/baisse de l’euro.

Le redémarrage du cycle des fusions-acquisitions pourrait être un catalyseur supplémentaire, sous réserve de sélectionner des émissions dont les conditions sont favorables aux porteurs de convertibles en cas d’OPA sur le sous-jacent actions. D’une manière générale, il convient de rester très attentif à la qualité des émissions sur le marché primaire, certaines pouvant s’avérer très opportunistes pour profiter de l’appétence des investisseurs. Il est donc primordial de toujours faire preuve de libre arbitre et de ne pas hésiter à sous-pondérer, voire de rester à l’écart des dossiers jugés trop risqués ou mal rémunérés.

Le FCP Ecofi Entreprises permet également de profiter du potentiel des convertibles. Quelles sont ses spécifi­cités ?

Ecofi Entreprises est investi pour partie dans des socié­tés qui émettent à la fois des obligations classiques et des obligations convertibles. Sa stratégie permet alors d’arbi­trer, selon les phases du cycle du marché du crédit, l’un ou l’autre de ces supports. Ce FCP présente une exposi­tion actions modérée, puisque celle-ci ne peut excéder 30 % en moyenne. C’est donc un fonds plus défensif, adapté aux besoins des investisseurs souhaitant limiter leur exposition globale au risque actions des convertibles.

Quelles sont les performances d’Ecofi Entreprises ?

Ce fonds, qui est noté cinq étoiles par Morningstar et a reçu le Lipper Funds Awards 2014 du meilleur fonds dans la catégorie «Bond Euro-Corporate» sur cinq ans, affiche une surperformance très régulière dans la durée par rapport à son benchmark (50 % Exane ECI Euro + 50 % iBoxx Euro Corporate non financial). Au 30 septembre, la performance du fonds était de 32,4 % sur cinq ans (vs 25 %), de 20,7 % sur trois ans (vs 16 %) et de 3,2 % sur un an (vs 2 %). Les encours progressent régulièrement et devraient très prochainement franchir le seuil des 100 millions d’euros.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société

Fonds actions

Ecofi Enjeux Futurs

Fonds diversifié

Ecofi Patrimoine Diversifié