Sélection de fonds

Fonds de multigestion

Essentiel Convictions

Funds Magazine - Décembre 2018-Janvier 2019 - Marianne di Meo

Dans un environnement de marché qui a considérablement changé, Natixis Investment Managers a décidé de proposer un fonds multi-actifs construit en suivant une approche différenciante.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

«Nous ne voulions pas raisonner selon la dichotomie traditionnelle avec une poche actions d’un côté et une poche obligations de l’autre, explique Nuno Teixeira, directeur de la gestion “cross asset” au sein du pôle Dynamic Solutions de Natixis Investment Managers, en charge de la gestion d’Essentiel Convictions. De fait, compte tenu du contexte actuel sur les marchés de taux, les poches obligataires classiques des fonds diversifiés ne permettent plus de générer des rendements stables et satisfaisants, et elles peinent à jouer leur rôle traditionnel d’amortisseur dans les périodes de “flight-to-quality”. Notre portefeuille, lancé en mars dernier, se compose donc de deux poches complémentaires : une poche de convictions, à fort potentiel de performance, qui est centrée sur les actions mais est également investie dans des gestions obligataires de type “total return”, assimilables à des stratégies alternatives, et une poche diversifiante, qui vient la compléter et est composée d’actifs plus défensifs de type crédit court terme, gestion flexible ou encore dette souveraine.»
Ce fonds de fonds, investi dans les marchés internationaux d’actions, d’obligations et de devises, capitalise sur les expertises internes de Natixis Investment Managers. De fait, tous les fonds sélectionnés sont gérés par des affiliés du groupe, parmi lesquels H2O AM, Dorval AM, Ostrum AM, Seeyond ou encore Loomis Sayles. Ils sont choisis pour leur complémentarité. Le portefeuille est ainsi bien diversifié en matière de classes d’actifs, de zones géographiques, de styles et d’équipes de gestion, ce qui permet de multiplier les opportunités de rendement et de s’assurer d’une bonne répartition des risques.

Le processus de gestion

S’agissant d’un portefeuille de convictions, celui-ci est concentré sur une dizaine de sous-jacents. «La composition du fonds s’inscrit dans un temps long et s’appuie sur un travail rigoureux de construction du portefeuille, précise Nuno Teixeira. Nous n’avons pas vocation à faire du “market timing” ou de la gestion tactique à court terme. Nous pourrions néanmoins être amenés à modifier sa composition pour le rendre moins directionnel, si les marchés d’actions devenaient très vulnérables, en remplaçant une partie des sous-jacents actions par des stratégies alternatives, par exemple de type long/short equity. De même, nous pourrions réduire le risque de crédit dans l’hypothèse d’une grosse fébrilité sur les segments high yield ou investment grade. Nous pourrions également écarter un fonds s’il affichait des contre-performances de nature à menacer la maîtrise du risque global du portefeuille, par le biais de mécanismes de “stop loss”.»
La poche de convictions représente entre 25 et 45 % du portefeuille et est investie dans trois ou quatre fonds. C’est celle qui offre la plus grosse capacité à générer de la performance. La poche cœur, de son côté, se compose de six à sept fonds. L’objectif, avec cette poche diversifiante, est d’identifier des moteurs de performance décorrélés de ceux présents dans la poche de convictions et de générer une performance additionnelle.
La combinaison de ces deux poches doit permettre de générer la performance la plus régulière possible dans le temps et de limiter l’amplitude des phases de repli de la valeur liquidative. Ainsi, le fonds s’impose une volatilité maximum de 9 %, la fourchette cible en rythme de croisière se situant entre 4 et 6 %.

La société de gestion

Natixis Investment Managers accompagne les investisseurs dans la construction de portefeuilles en offrant une gamme de solutions adaptées. Riches des expertises de 26 sociétés de gestion à travers le monde, le groupe propose l’approche Active ThinkingSM pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs quelles que soient les conditions de marché. Avec 860,6 milliards d’euros d’actifs sous gestion1, Natixis Investment Managers est classée parmi les plus grandes sociétés de gestion d’actifs dans le monde2.


1 - Valeur nette des actifs au 30 septembre 2018.
2 - Cerulli Quantitative Update : Global Markets 2018 a classé Natixis Investment Managers seizième plus grande société de gestion au monde, sur la base des actifs sous gestion au 31 décembre 2017.

Les convictions du gérant, Nuno Teixeira

Le gérant
Nuno Teixeira est directeur de la gestion Cross-Asset Diversified Beta au sein du pôle Dynamic Solutions de Natixis Investment Managers et il co-gère le fonds Essentiel Convictions avec Virginie Prunier, elle aussi gérante de portefeuilles senior.
Diplômé de l’IEP de Paris et titulaire d’un MBA de l’Insead, Nuno Teixeira a commencé sa carrière en 1987 au sein de Matif SA. Il a par la suite été responsable des investissements d’Imperio Assurances, puis responsable de la multigestion d’Invesco. Il a également occupé différents postes au sein du groupe Schroders, dont celui de directeur du développement commercial France, puis de responsable de la succursale parisienne.
Il a rejoint Natixis Investment Managers en 2016, où il a en premier lieu occupé le poste de directeur solutions institutionnels et réseaux.

Quels sous-jacents avez-vous retenus pour construire la poche de convictions du fonds ?
Cette dernière est investie aux deux tiers dans les marchés d’actions, de manière relativement équilibrée entre l’Europe et les Etats-Unis, via les fonds Dorval Manageurs Europe et Loomis Sayles US Growth Equity. Néanmoins, nous y avons également intégré un fonds obligataire très dynamique, H2O Multibonds, qui applique une gestion de type performance absolue. Les amplitudes de performances de ce produit peuvent être importantes mais, sur cinq ans, il affiche une performance annualisée de 22,6 %* !

Et en ce qui concerne la poche diversifiante ?
Cette poche cherche à réduire le risque global du portefeuille tout en offrant une performance stable. Elle est donc gérée de manière plus réactive que la poche de convictions, car nous voulons nous assurer que les fonds de diversification qui la composent n’apportent pas de facteur de risque supplémentaire dans le portefeuille et sont les plus décorrélés possible de la poche de convictions.
Elle est actuellement investie dans sept fonds : cinq fonds obligataires, affichant une faible sensibilité aux taux d’intérêt (Ostrum Souverains Euro 3-5, Ostrum Ultra Short Term Bond Plus, Ostrum Euro Short Term Credit, Loomis Sayles Short Term Emerging Market Bond Fund et H20 MultiAggregate) ; un fonds de long/short equity (H2O Fidelio) et un fonds flexible assez faiblement directionnel (Croissance Diversifiée).

Quel est l’objectif de performance d’Essentiel Convictions ?
Ce fonds se présente comme une solution patrimoniale à risque intermédiaire (SRRI de 4). Son objectif est de faire mieux que les contrats en euro sur l’horizon d’investissement recommandé, qui est de quatre ans. Les «back tests» que nous avons réalisés sur le portefeuille initial nous rendent confiants en notre capacité à atteindre cet objectif. La performance annualisée sur cinq ans ressort à près de 6 % (13 % pour la poche convictions et 3 % pour la poche diversifiante), avec une perte maximale de 4 % (- 11 % pour la poche convictions et - 2 % pour la poche diversifiante). L’exposition combinée à différentes stratégies, classes d’actifs et zones géographiques permet de viser un couple rendement/risque de qualité.

* Source Bloomberg/Natixis IM, pour la part institutionnelle Eur hedged (données au 27 novembre 2018).

Rechercher un autre fonds