Sélection de fonds

Fonds diversifié

GF Fidélité

Funds - Septembre 2016 - Carole Leclercq

GF Fidélité

Géré par Generali Investments, GF Fidélité est un fonds diversifié international à architecture mixte actions et taux.

Pourquoi investir dans ce fond ?

GF Fidélité cherche, grâce à la diversification des classes d’actifs selon les contextes de marché, à profiter de la hausse potentielle des marchés d’actions internationaux, tout en comptant sur une forte composante taux pour valoriser le capital dans un budget de risque encadré.
Fonds de conviction au profil patrimonial, il est géré de manière active par un binôme : Eric Domergue pour la poche taux, et Elisabeth Luis pour la poche OPC actions et diversifiés. Son allocation, définie en collaboration avec Cédric Baron, head of multi-asset strategies, est flexible mais également prudente, puisque la part actions ne peut dépasser 35 % du portefeuille (30 % jusqu’en septembre 2015). La stratégie de GF Fidélité s’appuie sur deux autres moteurs de performance : la sélection rigoureuse de titres obligataires combinée à un pilotage de la sensibilité au risque de taux et la sélection d’OPC en architecture ouverte pour les poches actions et produits diversifiés.
GF Fidélité capitalise sur l’expertise historique de Generali Investments sur les marchés obligataires, ainsi que sur celle en multigestion. Avec plus de 353 milliards d’euros d’actifs obligataires gérés fin 2015*, Generali Investments est un des leaders européens de la gestion obligataire, ce qui lui confère un accès privilégié au marché primaire et aux placements privés. Créée en 1995 et gérant à ce jour plus de 5 milliards d’euros* en architecture ouverte, l’équipe de multigestion bénéficie également d’un accès privilégié aux fonds, notamment aux fonds fermés et à ceux réservés aux institutionnels.
Noté cinq étoiles par Quantalys et EuroPerformance**, GF Fidélité a délivré sur longue période des performances qui correspondent à son profil patrimonial. A fin août 2016, le fonds progressait de 17,85 %* sur trois ans, avec une volatilité de 4 %*.

Le processus de gestion

La première étape du processus de gestion consiste à définir les allocations stratégiques par classe d’actifs, sur la base d’une analyse économique et financière internationale ainsi que sur les tendances de marché. L’équipe de gestion s’appuie pour cela sur les conclusions du comité mensuel d’investissement de Generali Investments, ainsi que sur la recherche économique interne (13 analystes seniors). Cette allocation stratégique moyen terme est complétée par une allocation tactique : elle permet de s’adapter aux conditions de marché et de maintenir un profil de risque constant. «Nous pouvons donc ajuster de manière tactique et très réactive l’allocation d’actifs», précisent les gérants du fonds. Une fois ces allocations définies, chaque gérant sélectionne, avec son équipe, les supports d’investissement adéquats.  Pour la poche taux, Eric Domergue va tout d’abord définir le niveau de sensibilité souhaité au risque de taux, puis identifier les meilleures opportunités d’investissement au sein des différents segments obligataires, essentiellement de la zone euro (taux souverains, crédit investment grade ou high yield). Le gérant procède ensuite à une analyse crédit rigoureuse des émetteurs, avec l’appui de l’équipe dédiée de 18 analystes, afin de sélectionner les émissions permettant d’optimiser le couple rendement/risque de la poche taux, avec en moyenne 60 à 70 positions.
Pour la poche OPC actions et produits diversifiés, la sélection se fait en deux étapes. Elisabeth Luis mène tout d’abord une analyse quantitative permettant de construire des groupes de référence homogènes puis d’évaluer, au sein de chacun, les performances, les couples rendement/risque ainsi que le comportement des fonds. Elle réalise ensuite une analyse qualitative rigoureuse, systématiquement complétée par des rencontres avec les sociétés de gestion, afin de ne conserver que les fonds présentant les meilleures opportunités. La construction du portefeuille s’appuie notamment sur des matrices de corrélation pour finaliser la sélection. Ces matrices assurent de pouvoir assembler des expertises complémentaires en respectant le profil patrimonial du fonds.

Le gestionnaire financier

Generali Investments est la société de Gestion du groupe Generali, l’un des groupes d’assurances leaders dans le monde. Avec plus de 430 milliards d’euros d’actifs sous gestion au 31 décembre 2015*, Generali Investments est au service des compagnies d’assurances du groupe Generali et de clients externes. Forte de la solidité financière et de l’historique du groupe, l’entité bénéficie d’une approche intégrée qui lui permet de s’appuyer à la fois sur les études économiques globales élaborées au sein de Generali Investments et sur ses différentes expertises locales. Sa philosophie est de gérer avec prudence et discernement pour préserver le capital investi, tout en générant une faible volatilité, et délivrer des rendements réguliers. Generali Investments opère dans le monde entier et est particulièrement présente en Europe avec trois principaux pôles : l’Allemagne, la France et l’Italie.

*Generali Investments Europe S.p.A. Società di gestione del risparmio
** Source : Quantalys et Europerformance

Les convictions de l’équipe de gestion

Eric Domergue et Elisabeth Luis

L’équipe de gestion

GF Fidélité est co-géré par Eric Domergue (à gauche) et Elisabeth Luis (à droite).
Eric Domergue est responsable adjoint de la gestion pour compte de tiers, responsable de la gestion obligataire. Basé à Paris, il a vingt ans d’expérience dans la gestion d’actifs au sein de sociétés de gestion renommées. Elisabeth Luis est analyste-gérante fonds de fonds chez Generali Investments depuis 2002. Elle est notamment spécialisée dans la sélection de fonds petites-moyennes capitalisations européennes (gérante de Generali Europe Mid-Caps) et de fonds actions américaines

 

Comment le portefeuille a-t-il évolué ces derniers mois ?
Fin août, la poche taux représentait 52,91 % du portefeuille, les fonds actions 14,19 % et les fonds diversifiés 14,52 %, le solde revenant aux liquidités. La volatilité des marchés nous a notamment incités à créer, dans le courant de l’année 2015, une poche OPC diversifiés, puis à la renforcer en début d’année. Dans ce contexte de marchés financiers, lesquels devraient rester volatils dans les prochains mois en raison de nombreuses incertitudes économiques et politiques de part et d’autre de l’Atlantique, nous sommes convaincus que notre politique de sélection rigoureuse et de modération du risque, notamment au travers d’une gestion tactique des différentes positions et de la poche liquidités, restera une source de performance pour le fonds. Nous avons notamment allégé la poche liquidité pour investir dans des émissions obligataires de bonne qualité sur des maturités plus courtes que celles détenues dans la poche taux. Les positions en dette souveraine des pays d’Europe du Sud sont également gérées de manière dynamique.


Pourquoi avez-vous créé une poche de produits diversifiés ?

Cette poche est composée de fonds que l’on nomme «multistratégies et performance absolue». Il s’agit d’investir dans des stratégies peu volatiles et faiblement corrélées aux marchés. Ainsi, pendant les périodes de marchés baissiers sur les actions, certaines de ces stratégies ont permis de dégager une solide performance avec un profil de risque modéré. Au total, depuis le début de l’année, cette poche a contribué positivement à la performance du fonds (+ 0,32 %).

Pourquoi avez-vous légèrement relevé la limite haute de la poche actions ?
Plus de la moitié de la dette souveraine en Europe traite avec des rendements négatifs. Avoir augmenté la part actions de 30 % à 35 % confère, dans un contexte de taux durablement bas, davantage de latitude et de flexibilité pour capter du rendement sur les actions, mais dans une optique toujours prudente. Actuellement, nous privilégions des fonds positionnés sur de grandes sociétés européennes affichant une forte visibilité de la croissance de leurs résultats, et souvent peu dépendantes des cycles. Mais, dans un contexte qui pourrait conduire à une désaffection prolongée des investisseurs pour les actifs européens, nous recherchons aussi des fonds investis dans des actions internationales, avec des sociétés présentant notamment des franchises durables.

Quels sont les atouts de la multigestion pour gérer les poches actions et produits diversifiés ?

La multigestion nous permet d’aller chercher les meilleures compétences où qu’elles soient, et de constituer une poche diversifiée en matière de style de gestion et de philosophie d’investissement en fonction de nos convictions du moment. Par ailleurs, dans un contexte volatil, la multigestion nous permet de réaliser des arbitrages au sein même de cette poche ainsi que d’une zone ou thématique d’investissement à une autre, et ce de manière très réactive. Notre savoir-faire nous permet aussi de sélectionner des fonds au passeport européen non distribués en France.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société