Sélection de fonds

Actions

HDF Global Opportunities (R OPAL Long / Short Global)

Option Finance - 07 octobre 2013

HDF Global Opportunities est un OPCVM de fonds alternatifs, spécialisé dans les stratégies long short actions, investissant sur les marchés globaux.

Pourquoi investir sur le fonds ?

Géré en architecture ouverte, le portefeuille du fonds est largement diversifié en termes de stratégies sous-jacentes, de zones géographiques et d'équipes de gestion. Son objectif est de procurer des rendements comparables à ceux des marchés actions sur le long terme, avec une volatilité réduite de moitié dans les phases de baisse. Il constitue ainsi un support idéal de diversification aux actifs traditionnels actions.

La stratégie mise en oeuvre repose sur deux moteurs de performance : la définition du bêta d'une part, c'est-à-dire du niveau d'exposition au marché et le «fund picking» d'autre part, c'est-à-dire la capacité à sélectionner, en architecture ouverte, des gérants performants en fonction du scénario économique défini par l'équipe de gestion. «Choisir d'être exposé ou non aux évolutions directionnelles du marché est l'une des clés du succès d'un fonds spécialisé sur les stratégies long/short», explique Christophe Jaubert, le gérant du fonds.

Pour définir la stratégie, le gérant peut s'appuyer sur une équipe expérimentée de 26 analystes et gérants, spécialisés par classes d'actifs et zones géographiques. «La réunion, au sein d'une même équipe, de spécialistes de la gestion alternative et des classes d'actifs traditionnelles est une des particularités de Rothschild HDF Investment Solutions qui font son originalité et qui lui confèrent un avantage concurrentiel indéniable», précise Christophe Jaubert.

Les encours du fonds HDF Global Opportunities atteignent au 31 août 2013 plus de 180 millions d'euros. A cette date et depuis le 1er janvier 1996, HDF Global Opportunities a rempli son objectif, avec une performance moyenne annualisée de 7,4 % contre une progression de 5,5 % pour l'indice MSCI World. Durant la même période, sa volatilité s'est établie à 6,8 %, à comparer à une volatilité de 14,1 % pour l'indice MSCI World.

Le processus d'investissement

Le processus d'investissement de HDF Global Opportunities combine les approches «top-down» et «bottom-up». L'approche «top-down» permet de déterminer les stratégies que les gestionnaires souhaitent privilégier en fonction de l'analyse macroéconomique effectuée au préalable. Pour ce faire, les gestionnaires bénéficient de l'ensemble des ressources internes du Groupe mais peuvent également s'appuyer sur les prévisions des gestionnaires sélectionnés. L'approche «bottom-up» est utilisée afin d'identifier les gestionnaires créateurs d'alpha au sein des stratégies retenues.

L'allocation entre les fonds sous-jacents est déterminée par le niveau de risque qui leur est attribué et par le degré de conviction des gestionnaires. La composition du portefeuille est diversifiée, en termes de marchés, de méthodologies de gestion et de gérants. L'exposition du fonds aux stratégies alternatives s'effectue principalement au travers de stratégies «long / short actions» (visant à gérer simultanément des positions acheteuses sur titres à potentiel de hausse et vendeuses sur titres à potentiel de baisse avec la possibilité de faire varier l'exposition nette au marché selon le scénario économique) ou «arbitrage/ relative value» (visant à exploiter des anomalies dans la formation des prix au sein de différentes catégories d'actifs).

Au sein même de la stratégie long / short actions, majoritaire dans le portefeuille, une adaptation aux évolutions des marchés s'obtient à travers un arbitrage de ses sous-stratégies (long / short actions flexible, faible bêta, market neutral). Tout au long du processus d'investissement, un suivi permanent des sociétés de gestion et des fonds sous-jacents est mis en oeuvre afin notamment de s'assurer de la qualité des structures de gestion et de la liquidité. De plus, un suivi porte également sur les risques et les performances, ainsi que la cohérence des performances des fonds sousjacents, au regard des stratégies employées.

La société de gestion

Filiale de gestion en architecture ouverte de Rothschild & Cie Gestion, Rothschild HDF Investment Solutions est issue d'une fusion entre les activités de multi-gestion traditionnelle et alternative de Rothschild & Cie Gestion et de HDF Finance, pionnier français de la multi-gestion alternative. Les deux sociétés ont plus de 20 ans de track record régulièrement primé et une expertise reconnue bâtie au fil des années. Rothschild HDF Investment Solutions offre une gamme complète de solutions d'investissement innovantes en architecture ouverte qui traversent les frontières traditionnelles entre les classes d'actifs. Avec près de 60 collaborateurs dont 32 professionnels d'investissement basés à Paris, Londres et New York, Rothschild HDF Investment Solutions gère et conseille environ 4,6 milliards d'euros.

Les convictions du gérant, Christophe Jaubert, directeur général délégué de Rothschild HDF Investment Solutions et co responsable de la gestion en architecture ouverte

Christophe Jaubert, directeur général délégué de Rothschild HDF Investment Solutions et co responsable de la gestion en architecture ouverte

HDF Global Opportunities est géré par Christophe Jaubert, directeur général délégué de Rothschild HDF Investment Solutions et co responsable de la gestion en architecture ouverte. Titulaire d’un DEA de finance de l’Université Paris IX Dauphine et d’une maîtrise d’économétrie de l’Université de Paris I La Sorbonne, Christophe Jaubert a rejoint HDF Finance en 1994. Depuis 19 ans, Christophe a activement contribué à la mise en place du processus d’investissement et son adaptation aux évolutions des marchés et de l’environnement de l’industrie. Aujourd’hui, Christophe est co directeur de la gestion de Rothschild HDF Investment Solutions et supervise notamment la gestion des solutions d’investissement en gestion alternative.

L’équipe de gestion est composée d’analystes-gérants aux profils complémentaires qui peuvent s’appuyer sur deux analystes spécialisés sur les due diligences opérationnelles et deux assistants de gestion.

L’environnement actuel vous semble-til favorable aux stratégies long/short actions ?

En effet, il nous semble que l’horizon s’éclaircit depuis plusieurs trimestres sur les marchés. L’été a été particulièrement favorable aux marchés, en particulier actions, avec, pour la plupart d’entre eux des hausses de l’ordre de 8 % sur 3 mois, ce qui leur permet d’afficher des progressions à deux chiffres depuis le début de l’année. L’environnement économique s’améliore un peu partout dans le monde avec les Etats-Unis comme locomotive et la zone euro qui semble également sur la bonne voie. La zone est en effet sortie de la récession au deuxième trimestre et les indicateurs avancés montrent une nette amélioration, confirmée par les entreprises de moins en moins pessimistes, voire de plus en plus optimistes pour certaines d’entre elles.

La valorisation des marchés actions est-elle attractive ?

Oui, nous pensons que les actions, en dépit de la hausse récente, présentent toujours des valorisations attractives et que le potentiel de hausse est significatif. La plupart des investisseurs restent largement sous-pondérés en actions. Ainsi, les flux vers cette classe d’actifs devraient augmenter significativement au fur et à mesure de l’amélioration conjoncturelle, contribuant à la bonne tenue des marchés. La forte dispersion intra- et intersectorielle procure enfin des opportunités de génération d’alpha. Dans un contexte d’incertitudes qui subsistent toutefois sur la pérennité de la croissance, sur le ralentissement constaté dans les pays émergents, sur la hausse des taux d’intérêt, la stratégie long / short actions nous semble adaptée et la plus à même de bénéfi cier de la volatilité des marchés qui pourrait rester élevée.

Recommandez-vous l’investissement en gestion long / short actions dans une allocation d’actifs ?

Il nous semble que ce type de stratégie a toute sa place dans une allocation d’actifs. En effet, l’objectif ce type de gestion est de réaliser des performances comparables à celles des marchés actions, mais avec une volatilité moindre sur un cycle. Ainsi, au-delà de l’intérêt conjoncturel du marché des actions, la stratégie long / short nous semble présenter des avantages plus structurels : des sous-jacents liquides, une stratégie «simple», un risque de contrepartie moindre et un univers très vaste de gérants permettant de construire des portefeuilles diversifi és en termes de stratégies (fonds directionnels, flexibles, neutres au marché), de zones géographiques, de tailles de capitalisation, etc.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société

Fonds de multigestion

R OPAL Equilibre