Sélection de fonds

Gestion diversifiée

Invesco Pan European High Income Fund

Funds Magazine - Juillet/Août 2019 - Marianne Di Meo

Invesco Pan European High Income est un fonds diversifié et flexible qui combine une exposition aux obligations et aux actions dans des proportions évoluant en fonction des conditions de marché et qui cherche à offrir un niveau de revenus attrayant, principalement via les coupons attachés aux obligations mais aussi grâce aux dividendes d’actions.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Le fonds est composé de deux poches. Le cœur du portefeuille est constitué par la poche obligataire, dont le poids peut varier entre 70 et 100 % de l’actif. En complément, l’exposition aux actions peut évoluer dans une fourchette comprise entre 0 et 30 % (depuis le lancement du fonds, en 2006, cette exposition n’a toutefois jamais excédé 23 %). Le fonds ayant pour objectif de générer des revenus élevés, la poche obligataire est principalement investie sur la borne inférieure des notations Investment Grade et sur les meilleures notations du segment high yield. Cette poche a donc un positionnement «crossover» classique. Les gérants ont également la possibilité, à la marge, d’acheter des obligations d’Etat ou des obligations d’entreprises mieux notées afin de réduire le risque crédit. En termes de zones géographiques, le fonds est principalement investi sur l’Europe (70 % au minimum), la diversification s’effectuant principalement sur la zone représentée par les Etats-Unis.
Le fonds est géré par une équipe expérimentée et reconnue. L’allocation d’actifs et la gestion de la poche obligataire sont assurées par Paul Read et Paul Causer, coresponsables de l’équipe gestion de taux du centre d’investissement de Henley depuis plus de vingt ans. La poche actions du portefeuille est gérée par Stéphanie Butcher, membre de l’équipe Actions Européennes depuis seize ans.
A noter : pour les investisseurs prêts à prendre davantage de risque, Invesco dispose d’un fonds géré selon la même approche, Invesco Global Income Fund, dont l’univers d’investissement est plus large, puisqu’il intègre également les pays émergents, et dont l’exposition aux actions est plus importante (entre 35 et 65 % de l’actif).

Le processus de gestion

La première étape consiste à analyser l’environnement macroéconomique afin de déterminer le niveau global du risque que les gérants de portefeuille sont prêts à prendre.
La deuxième étape repose sur l’analyse crédit. Le fonds, qui cherche à générer des revenus élevés, se positionne pour cela sur des émetteurs plus risqués, ce qui rend cette étape cruciale. Elle doit permettre de dégager des pistes d’investissement tenant compte à la fois des opportunités et des risques. A ce stade, l’équipe de gestion peut s’appuyer sur l’équipe d’analystes crédit d’Invesco Henley, qui compte neuf membres très expérimentés.
La construction du portefeuille, qui constitue la troisième étape, repose sur le jugement et les convictions des gérants. Paul Read et Paul Causer décident du niveau d’exposition global aux obligations et aux actions et gèrent la poche obligataire ; ils choisissent les obligations qu’ils souhaitent intégrer en fonction du couple risque/rendement qu’elles offrent. Stéphanie Butcher sélectionne en parallèle les valeurs introduites dans la poche actions. Cette dernière est investie dans des entreprises présentant des flux de trésorerie stables, des valorisations attrayantes et une forte croissance des dividendes. Les trois gérants travaillent en étroite collaboration. La composition du fonds s’affranchit de toute référence à un benchmark. Il est très diversifié puisqu’il compte plus de 500 lignes. Le contrôle du portefeuille et le pilotage des risques sont ensuite assurés en continu, en fonction de l’évolution de la valorisation des titres en portefeuille, de l’actualité des sociétés, de changements dans leur profil de risque, etc.

La société de gestion

Invesco Asset Management SA est la filiale française de Invesco Ltd, l’un des premiers gestionnaires d’actifs mondiaux indépendants (1 159 milliards de dollars US d’encours au 31/05/2019). Présent en France depuis plus de trente ans avec une cinquantaine de collaborateurs, Invesco AM offre une large gamme de solutions d’investissement et d’OPCVM et ETF couvrant de nombreux styles de gestion et classes d’actifs (actions, obligations, diversifiées, alternatives).

Les convictions des gérants, Paul Read et Stéphanie Butcher

Les gérants
Paul Read
est coresponsable de l’équipe gestion de taux du centre d’investissement de Henley depuis plus de vingt ans. Il a commencé sa carrière en 1986 et a successivement travaillé chez UBS puis chez Merrill Lynch avant de rejoindre Invesco en 1995. Il est titulaire d’une licence d’économie et histoire de l’université de Toronto et d’un MBA de l’INSEAD.
Il gère la poche obligataire du fonds Invesco Pan European High Income avec Paul Causer. La poche actions du portefeuille est gérée par Stéphanie Butcher, membre de l’équipe actions européennes d’Invesco depuis seize ans. Diplômée de l’université de Cambridge (Maîtrise d’histoire), elle affiche une expérience de vingt-cinq ans.

Quelle est votre perception de l’environnement de marché ?
Le contexte économique est devenu moins favorable en Europe, avec une croissance économique qui ralentit et une inflation très basse malgré la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne. S’ajoutent à cela des tensions géopolitiques, avec notamment le Brexit et la situation budgétaire de l’Italie. Malgré cela, le risque de défaut des entreprises se situe à un niveau historiquement faible. Par ailleurs, dans un contexte de taux d’intérêt très bas, les investisseurs sont à la recherche d’actifs offrant du rendement.

Quelle est l’allocation d’actifs au sein du portefeuille ?
Rappelons que la gestion du fonds est très flexible et très active et que l’équipe de gestion a la faculté d’accroître ou de diminuer l’exposition au risque crédit en fonction de l’environnement de marché (niveau de risque, valorisation, etc.).
Depuis novembre 2017, nous avons progressivement augmenté cette exposition, qui représente aujourd’hui 57 % de l’actif et porte principalement sur des obligations d’entreprises à haut rendement (à hauteur de 27 %) et sur la dette subordonnée de banques européennes (à hauteur de 17 %). En contrepartie, nous avons réduit le poids des liquidités, des obligations d’Etat et des obligations de maturité très courte (moins de douze mois), qui s’établit désormais à 8 %. Si l’on y ajoute les 15 % investis sur des obligations investment grade, c’est près d’un quart du portefeuille qui est peu ou pas exposé au risque de crédit. Parmi les cinq premiers émetteurs en portefeuille, figurent quatre banques – Unicredit et Intesa en Italie, HSBC au Royaume-Uni et Santander en Espagne – ainsi que le fournisseur d’électricité italien Enel. Le poids de la poche actions ressort à 19 %, les trois premières positions étant occupées par des groupes pharmaceutiques : Sanofi, Roche et Novartis.

Quel est le bilan du fonds depuis son lancement en 2006 ?
Il a généré une performance annuelle de 6,9 % sur la période, contre 1,6 % pour la moyenne des fonds de sa catégorie Morningstar. A fin avril 2019, le fonds se positionnait dans le premier quartile de sa catégorie Morningstar sur 3, 5 et 10 ans. Compte tenu de ce track record, le fonds, qui est géré par une équipe stable et expérimentée, intéresse de nombreux investisseurs européens.


La valeur des investissements et les revenus vont fluctuer, ce qui peut en partie être le résultat des fluctuations de taux de change et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant total de leurs investissements initiaux. Ce document est uniquement destiné aux clients professionnels en France, et n’est pas pour l’usage des clients non professionnels. Ce document de marketing n’est pas une invitation à souscrire des actions du fonds et est à titre d’information uniquement, il ne doit pas être considéré comme un conseil financier. Veuillez noter que les informations fournies dans ce document se réfèrent exclusivement à la part A de capitalisation. Ce fonds est domicilié au Luxembourg. Publié en France par Invesco Asset Management S.A. 18, rue de Londres, 75009 Paris. Le fonds est enregistré à la commercialisation par l’Autorité des marchés financiers en France.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société