Sélection de fonds

Actions

Lyxor ETF EURO STOXX 50

Funds - Septembre 2013

Le risque systémique en zone euro semble écarté. Pour autant, cela ne se reflète pas totalement dans les valorisations des actions car toutes les craintes ne sont pas retombées.

Le marché européen est donc encore bon marché, les actions de la zone euro devraient surperformer tout en restant volatiles. Lyxor propose une exposition sur ces actifs à travers deux ETF indexés sur l’indice Euro Stoxx 50. Les investisseurs ont ainsi accès à un indice permettant une amélioration de gestion du portefeuille et du risque afin d’optimiser la performance. Ces ETF répondent à l’approche de Lyxor en termes de qualité : liquidité élevée, qualité du marché secondaire et faibles coûts. 

Un fonds pour s’exposer sur les 50 plus grandes actions de la zone euro 

Le Lyxor ETF Euro Stoxx 50 offre une exposition aux valeurs de la zone euro. Plus précisément, il est composé des 50 plus grandes actions de la zone euro en termes de capitalisation boursière. Cet ETF réplique l’évolution, à la hausse comme à la baisse, de l’indice Euro Stoxx 50 dividendes nets réinvestis calculés par Stoxx. Toute la spécificité et la qualité des fonds Lyxor résident dans la combinaison de deux paramètres : les frais de gestion et la qualité de la gestion de portefeuille. Et les résultats sont au rendez-vous puisque, en 2012, l’ETF Lyxor Euro Stoxx 50 s’est classé en tête de tous les ETF sur le marché européen répliquant l’indice Euro Stoxx 50 en termes de performance. Tous les ETF n’offrent en effet pas des performances identiques, même s’ils suivent un même indice de référence.

Un fonds actions zone euro qui privilégie une meilleure diversification du risque 

Pour investir sur les 50 plus grandes capitalisations boursières de la zone euro, Lyxor propose aussi le Lyxor ETF Smartix Euro iStoxx 50 Equal Risk. Ce fonds a pour objectif de répliquer les mouvements de l’indice Euro iStoxx 50 Equal Risk, un indice «smart bêta» calculé par Stoxx. Le Lyxor ETF Smartix Euro iStoxx 50 Equal Risk repose sur une meilleure diversification du risque en pondérant les actifs du portefeuille selon leur contribution au risque de l’indice et non plus en fonction de leur capitalisation boursière. La méthodologie de l’indice se fonde sur l’approche ERC (Equal Risk Contribution) développée par les équipes de recherche de Lyxor Asset Management. Elle consiste à budgétiser le risque à parité entre les différents actifs qui composent l’indice en prenant en compte, par exemple, les facteurs de risque économiques.

La société de gestion 

Lyxor Asset Management, filiale à 100 % du Groupe Société Générale, est un spécialiste de l’innovation fi nancière. Lyxor vise à offrir des sources innovantes de performance ancrées sur une recherche et un «risk management» de pointe, accompagnées d’un haut niveau de transparence et de liquidité, et adaptées à tous les profi ls risque/rendement. Avec plus de 99 milliards de dollars* d’actifs sous gestion, Lyxor s’est imposé comme un acteur mondial de référence dans quatre groupes d’expertise : la gestion alternative, la gestion indicielle & ETF, la gestion quantitative et la gestion structurée.

Pionnier depuis 2001 avec le lancement du premier ETF coté sur Euronext Paris, Lyxor gère 41 milliards de dollars d’encours sous gestion sur les ETF. Lyxor est numéro 1 sur NYSE Euronext, le troisième fournisseur d’ETF en Europe et le sixième fournisseur mondial, avec une gamme complète composée de 276 ETF et un accès offert à plus de 173 indices distincts couvrant l’ensemble des classes d’actifs (actions, obligations, monétaire et matières premières), des thèmes, des secteurs et des régions.

(* Source Lyxor – décembre 2012)

Les convictions de Matthieu Mouly, directeur de la stratégie ETF, Lyxor Assest Management

Matthieu Mouly, directeur de la stratégie ETF, Lyxor Asset Management

Il existe de nombreux ETF répliquant le même indice, rendant diffi cile la sélection. Sur quels critères les investisseurs se basent-ils pour réaliser leur choix ?

Jusqu’à présent, les investisseurs institutionnels se sont concentrés sur les ETF dont les actifs sous gestion sont élevés pour des questions de ratio d’emprise et de liquidité affi chée dans le marché, c’est-à-dire les volumes traités. Les ETF importants ayant tendance à être ceux qui sont les plus échangés, et donc les plus liquides. Une fois ce fi ltre opéré, la question centrale que les investisseurs institutionnels se posent de plus en plus est celle de la performance délivrée exactement par l’ETF. Or, on constate une différence entre les ETF ayant le même sous-jacent. Des écarts qui peuvent représenter plusieurs dizaines de points de base et être, au final, supérieurs aux frais de gestion pratiqués.

Sur ce point, les ETF qui affichent les frais de gestion les plus faibles ne sont pas forcément les plus performants. Par ailleurs, il est également important d’analyser la performance sur un an et surtout sa régularité, c’est-à-dire la volatilité de la tracking error. Comment expliquez-vous ces écarts entre des produits répliquant le même indice et censés délivrer la même performance ? Cela montre que la gestion indicielle dite passive n’est pas si simple que cela et qu’il y a une véritable qualité de gestion sur ces produits. Notre métier de gérant consiste à appréhender l’ensemble des paramètres des indices que nous répliquons et à nous assurer de leur bonne optimisation afin de maximiser la performance en minimisant la volatilité de la tracking error.

L’ensemble de ces différentes optimisations génèrent de la valeur, qui est rendue au fonds et donc à l’investisseur. Cela revient, en quelque sorte, à délivrer une performance supérieure à celle des ETF de nos concurrents sur une même indexation avec une volatilité de la tracking error la plus faible possible. Cela a permis à Lyxor de proposer en 2012 quatre des ETF les plus performants sur les principaux marchés actions*.

Lyxor est un spécialiste, est-elle le modèle d’optimisation de ces spécificités le plus efficace ?

Dans le cas d’un ETF Lyxor intégrant un mode de réplication synthétique, il est composé d’un panier de titres et d’un swap, c’est-à-dire d’un contrat entre l’émetteur de l’ETF et une banque d’investissement qui s’engage à échanger la performance de l’indice répliquée contre celle du panier de titres. Nous avons donc tendance à ne plus parler de synthétique, mais de physique plus swap, comme on parle de physique plus prêt/emprunt. Le swap a pour but d’optimiser l’ensemble des paramètres inclus dans le panier de l’indice, afin de délivrer la meilleure performance avec la volatilité de la tracking error la plus faible.

Pour les fonds conformes à la directive Ucits 3, le swap ne peut représenter plus de 10 % de l’actif du fonds, ce qui limite le risque de contrepartie. Un risque d’autant plus maîtrisé que Lyxor s’est fixé comme règle que les swaps ne soient pas supérieurs à 0 % de l’actif du fonds. Sur les ETF, la liquidité est un paramètre important. Comment est-elle appréhendée ? Si le volume traité en Bourse sur un ETF reste une information partielle sur sa liquidité, elle est la seule objective. Pour ce qui est des fourchettes de cotation, elles se sont fortement resserrées sur les cinq dernières années, c’est-à-dire que l’écart entre le prix d’achat et de vente proposé s’est réduit et a même été divisé par trois.

Cela s’explique, entre autres, par un nombre toujours croissant de market makers dont le rôle est d’assurer la liquidité sur le marché. Les teneurs de marché peuvent ainsi proposer des prix compétitifs. Pour cela, il faut leur simplifier, faciliter le travail. Ils seront alors plus enclins à traiter les produits. Sur les ETF de Lyxor, les conditions de création/ rachat offertes aux market makers sont les plus souples et les moins coûteuses du marché. Cela permet d’offrir les prix les plus agressifs sur nos ETF. Lyxor travaille officiellement avec 46 market makers, dont 16 «apporteurs» de liquidité sur notre gamme d’ETF.

* Lyxor ETF Euro Stoxx 50, Lyxor ETF FTSE 100, Lyxor ETF MSCI Emerging Markets, Lyxor ETF MSCI USA

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société