Sélection de fonds

Actions

Lyxor UCITS ETF SG European Quality Income NTR

Funds - Octobre 2013

Ce fonds enrichit la gamme Lyxor Smart Beta, créée en vue d'offrir aux investisseurs des solutions d'investissement innovantes et génératrices de performance.

Pourquoi investir dans ces ETF ?

Les incertitudes macroéconomiques qu'ont connues l'Europe et les marchés actions en général ces cinq dernières années ont mis en avant l'intérêt d'une nouvelle classe d'actifs au sein des actions : les valeurs «quality income». Ces titres regroupent les entreprises les plus stables et respectées d'Europe et constituent une source fiable de performance, de protection du capital et de croissance à long terme. Lyxor propose un ETF basé sur la stratégie d'indexation SGQI (SGQI, SG Quality Income NTR) et axé sur les actions européennes.

La méthodologie permettant la sélection de ces actions «quality income» a été conçue et développée par Andrew Lapthorne, Global Quantitative Research Strategist chez SG CIB. Selon ce dernier, «les modes et les tendances vont et viennent sur le marché actions. Mais investir dans des sociétés de qualité, bien gérées et offrant des rendements sur dividendes solides et pérennes constitue une stratégie d'investissement qui a fait ses preuves. Nous estimons que ces sociétés doivent constituer le pilier de tout portefeuille actions bien pensé».

En quoi est-il pertinent d'investir dans ces indices via un ETF ?

Pour les institutionnels, investir dans cette stratégie via un ETF confère un accès simplifié et une liquidité dans l'éventualité où le marché viendrait à traverser une période de turbulences appelant à un rapide désengagement. 

Comme dans toute stratégie de smart beta, le turn-over du portefeuille est supérieur à celui de l'indice d'origine et le savoir-faire de Lyxor en termes de réplication indicielle permet d'optimiser la tracking error, sans représenter un coût significatif grâce aux contraintes de liquidité placées dans la construction de l'indice. Ce fonds enrichit la gamme Lyxor Smart Beta, créée en vue d'offrir aux investisseurs des solutions d'investissement innovantes et génératrices de performance.

Le processus de sélection des actions

Avant de se concentrer sur la sélection des valeurs les plus rémunératrices, et à la différence de la plupart des indices de dividendes classiques, la méthodologie des indices Quality Income analyse les fondamentaux de chaque entreprise composant l'univers d'investissement. L'objectif est de ne retenir que les plus solides.

Pour ne pas verser ici dans une analyse subjective, la recherche de Société Générale conduite par Andrew Lapthorne a développé un modèle de scoring, directement inspiré des neuf facteurs de qualité de Piotroski (2000), examinant la profitabilité, le profil d'endettement et l'efficience opérationnelle de chaque entreprise.

La société de gestion

Lyxor Asset Management, filiale à 100 % du Groupe Société Générale fondée en 1998, est un spécialiste de l'innovation financière. Lyxor vise à offrir des sources innovantes de performance ancrées sur une recherche et un «risk management» de pointe, accompagnées d'un haut niveau de transparence et de liquidité, et adaptées à tous les profils risque/rendement. Avec plus de 600 professionnels à travers le monde, Lyxor gère plus de 99 milliards de dollars d'actifs et s'est imposé comme un acteur mondial de référence dans quatre groupes d'expertise : la gestion alternative, la gestion indicielle & ETF, la gestion quantitative et la gestion structurée.

Pionnier depuis 2001 avec le lancement du premier ETF coté sur Euronext Paris, Lyxor gère 41 milliards de dollars d'encours sous gestion sur les ETF. Lyxor est numéro 1 sur NYSE Euronext, le troisième fournisseur d'ETF en Europe et le sixième fournisseur mondial, avec une gamme complète composée de 250 ETF et un accès offert à plus de 150 indices distincts couvrant l'ensemble des classes d'actifs (actions, obligations, monétaire et matières premières), des thèmes, des secteurs et des régions. 

Nos équipes de gestion offrent des solutions d'investissement et de conseil, dans toutes les classes d'actifs, aux investisseurs institutionnels. Fondé sur une forte culture de la recherche et de la gestion des risques, Lyxor se positionne parmi les leaders de l'innovation, la flexibilité et la transparence en gestion d'actifs.

Les convictions du gérant, François Millet, directeur du développement des produits EETF et solutions indicielles, Lyxor

François Millet, directeur du développement des produits EETF et solutions indicielles, Lyxor

De quoi se compose la classe d'indices "smart beta" ?

A maints égards, il est intéressant d'observer que le développement de la crise financière coïncide avec l'émergence d'une nouvelle tendance d'investissement au sein de la sphère institutionnelle en direction des indices innovants, regroupés sous le vocable générique de «smart beta». Ces stratégies, dont le socle repose sur des travaux académiques menés à partir des années 1970, rompent avec l'approche traditionnellement retenue pour construire un portefeuille indiciel. Dans l'univers du «smart beta», les références aux indices traditionnels et plus volatils de capitalisation de marché n'ont plus cours. Elles sont remplacées par des mesures fondamentales intrinsèques de solidité financière et d'évaluation des titres en portefeuille, ou par des pondérations basées sur le risque, comme par exemple les indices de diversification maximale des risques (ERC).

C'est à la première famille d'indices fondamentaux qu'appartiennent les ETF indexés sur les indices Quality Income lancés par Lyxor en 2012. Le concept développé par les équipes de recherche de Société Générale CIB se résume en quelques mots : sélectionner à travers une méthodologie rigoureuse des valeurs reconnues tant pour leur solidité économique et financière que pour leur politique généreuse en matière de distribution de dividendes, car les dividendes s'avèrent être la première source de rendement des actions.

Pourquoi ces indexations smart beta méritent-elles une large place dans les allocations de fonds de portefeuille ?

Les stratégies de smart beta capturent des sources alternatives de prime de risque, elles visent généralement une amélioration du couple rendement/risque. Les ETF Quality Income de Lyxor ne font donc pas exception. Ils ont pour vocation de constituer une allocation de fonds de portefeuille stable.

Sur les dix dernières années, l'indice SGQI Europe affiche une surperformance annualisée de 3,3 %, pour une volatilité réduite de 3,2 % par rapport à l'indice Stoxx 600. Ces chiffres sont sensiblement en ligne avec ceux de l'indice SGQI Global, qui sur la période surperforme de 4,3 % par an l'indice de référence MSCI World, pour un niveau de volatilité réduite de 3,4 %. Les deux indices présentent des profils rendements-risque plus attractifs que des indices de volatilité minimale et des indices de qualité dans leurs univers d'investissement respectifs. 

Au final, à quoi ressemble les portefeuilles ?

L'univers d'investissement écarte les sociétés du secteur financier dont les structures sont difficilement comparables à celles des autres secteurs. Par ailleurs, la méthodologie des indices Quality Income retient les valeurs liquides. Pour l'indice SGQI (Global), support du premier ETF de la gamme lancé en octobre 2012, seules les sociétés affichant un flottant supérieur à 3 milliards de dollars sont éligibles. Cet indice comprend 71 titres en portefeuille.

Pour l'indice de valeurs européennes, l'indice SGQI Europe, la taille minimale du flottant de chaque action a été abaissée à 1 milliard de dollars et une règle supplémentaire sur les volumes quotidiens moyens ajoutée pour garantir la liquidité des sous-jacents. L'indice SGQI Europe compte ainsi 50 valeurs en portefeuille.

Structurellement, l'indice Quality Income affiche une pondération supérieure sur le secteur des utilities, des télécommunications et des biens de consommation par rapport à l'indice MSCI World. Le fait que les politiques de distribution de dividendes soient plus généreuses dans certaines régions du globe, comme en Europe par exemple, introduisent un biais géographique. De fait, les zones Etats-Unis et Japon sont plutôt sous-pondérées, tandis que l'Australie et les pays nordiques sont mieux représentés au sein du SGQI qu'au sein de l'indice MSCI World.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société

Actions

Lyxor Planet

Gestion diversifiée

Lyxor ARMA