Sélection de fonds

Obligations

Millesima 2021

Funds Magazine - Mai 2016 - Carole Leclerc

Obligations

Afin de répondre à la recherche de rendements réguliers de la part des investisseurs, et ce dans un contexte marqué par des taux bas voire négatifs, Edmond de Rothschild Asset Management propose depuis fin janvier un nouveau fonds à échéance, Millesima 2021, dont la période de souscription s’achève le 30 juin 2016.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Afin de répondre à la recherche de rendements réguliers de la part des investisseurs, et ce dans un contexte marqué par des taux bas voire négatifs, Edmond de Rothschild Asset Management propose depuis fin janvier un nouveau fonds à échéance, Millesima 2021, dont la période de souscription s’achève le 30 juin 2016.

Basé sur une stratégie de type «buy and hold managé» et investi en obligations corporate à haut rendement libellées en euro, ce fonds permet de bénéficier de la prime de risque actuellement offerte sur ce segment du crédit européen. Son objectif est d’obtenir une performance annualisée nette supérieure à 3,8 % pour les parts C et D, et ce dans le cadre d’une détention jusqu’à l’échéance de la stratégie en décembre 2021.

Millesima 2021 capitalise sur l’expertise historique et éprouvée d’Edmond de Rothschild AM sur les obligations d’entreprises à haut rendement, avec, à ce jour, des encours totaux de 1,4 milliard d’euros sur la classe d’actifs. Très diversifié, avec en moyenne 80 à 100 positions, ce fonds se caractérise par une approche prudente et un strict contrôle du risque émetteur. La prévention du risque de défaut constitue en effet la pierre angulaire du processus de «bond picking». L’équipe de gestion privilégie les sociétés notées BB/B. Une limite de 10 % de l’actif net est par ailleurs appliquée sur la frange la moins bien notée du segment, c’est-à-dire les titres dont la notation est comprise entre CCC+ et CCC-, ou une notation jugée équivalente par la société de gestion. «Les titres sont soigneusement sélectionnés de manière à pouvoir être conservés jusqu’à leur maturité, mais surtout suivis mois après mois afin de prévenir toute détérioration du risque de crédit», précise Julie Gualino-Daly, co-gérante du fonds. En conservant son placement jusqu’à échéance, l’investisseur peut ainsi bénéficier, même dans un environnement de marché volatil et incertain, d’un produit particulièrement attractif en termes de profil rendement/risque, notamment face à des placements monétaires faiblement rémunérateurs et à la forte volatilité des actions.

Le lancement de Millesima 2021 s’inscrit dans une logique de gamme. Edmond de Rothschild AM a lancé avec succès plusieurs fonds à échéance depuis 2008 et collecté depuis cette date près de 2 milliards d’euros dans des fonds ouverts ou dédiés à destination de la clientèle retail et institutionnelle.

Le processus de gestion

Le processus d’investissement de Millesima 2021 s’appuie, tout comme l’ensemble des fonds d’Edmond de Rothschild AM investis en obligations corporate, sur une analyse des fondamentaux des entreprises. «Cette analyse approfondie et prospective permet d’évaluer la capacité des sociétés à rembourser leur dette et de limiter la probabilité de défaillance d’un émetteur présent en portefeuille», explique Julie Gualino-Daly. Pour déceler les sociétés disposant du couple rendement/risque le plus attractif, l’équipe de gestion s’appuie sur un modèle d’analyse financière interne «multicritères» qui permet d’établir une notation prédictive pour chaque entreprise, quand les agences de notations déterminent un rating historique.

A l’aide de ce modèle, l’équipe de gestion va analyser des données clés comme la qualité du management, la lisibilité de la stratégie de l’entreprise, l’évolution des ratios d’endettement mais également les perspectives de l’industrie et des concurrents. Cette analyse est complétée par des stress tests sur les cash-flows de l’entreprise qui prennent par exemple en compte une baisse structurelle et conjoncturelle des revenus, une chute de la marge opérationnelle ou encore des dépenses exceptionnelles. «Notre équipe connaît les émetteurs depuis de nombreuses années et les soumet à une surveillance attentive, précise Julie Gualino-Daly. Nous rencontrons par ailleurs le management et les actionnaires des émetteurs en portefeuille au minimum une fois par an.»

La société de gestion

Avec six centres de gestion dans le monde (France, Suisse, Allemagne, Hong Kong, Luxembourg et Royaume-Uni), le groupe Edmond de Rothschild se positionne comme un acteur multi-spécialiste en asset management. Il s’appuie sur des segments d’expertise reconnus, comme la gestion actions (européennes et américaines), la dette d’entreprises, la multigestion, l’overlay, l’allocation d’actifs ou encore la gestion quantitative. En asset management, le groupe Edmond de Rothschild totalise 53 milliards d’euros d’encours sous gestion au 31 décembre 2015 et 530 collaborateurs, dont 100 professionnels de l’investissement.

Les convictions de Julie Gualino-Daly, co-gérante du fonds

Julie Gualino-Daly, co-gérante du fonds

L'équipe de gestion
Etant investi dans les obligations d’entreprises à haut rendement, Millesima 2021 est géré par l’équipe obligations high yield d’Edmond de Rothschild Asset Management. Cette équipe est composée de quatre gérants-analystes : Raphaël Chemla (vingt ans d’expérience), Julie Gualino-Daly (quinze ans d’expérience) en photo, Alexis Foret (douze ans d’expérience) et Léo Abellard (cinq ans d’expérience). Cette équipe est rattachée au pôle Dettes d’entreprises. Dirigé par Kris Deblander, ce pôle regroupe au total quinze experts et gère quelque 7 milliards d’euros d’encours (données au 31 décembre 2015).

Quels sont les attraits de l’obligataire corporate high yield européen ?
La politique monétaire ultra-accommodante de la Banque centrale européenne associée à la baisse des prix du pétrole et à l’amélioration des fondamentaux des entreprises européennes constituent des éléments favorables aux obligations corporate à haut rendement. Ce segment se présente actuellement comme l’un des plus attractifs de l’univers obligataire, avec un coupon moyen de 5 % et un rendement moyen entre 4 % et 5 %, en contrepartie d’un risque supérieur à d’autres segments comme l’investment grade. Mais le taux de défaut du gisement européen reste très modéré, autour de 3 % actuellement. Ce marché a, par ailleurs, gagné en profondeur et en maturité. Le gisement a quadruplé ces cinq dernières années, avec aujourd’hui plus de 300 émetteurs de dettes libellées en euro dont le rating est inférieur à BBB-, qui représente ceux que nous privilégions. Considéré comme «junk» il y a dix ans, ce marché est aujourd’hui de plus en plus incontournable pour tous les acteurs, aussi bien investisseurs qu’émetteurs. Pour autant, une forte sélectivité reste de mise car le corporate high yield européen est aussi un segment très hétérogène. Ce marché nécessite une bonne appréhension économique, financière et juridique du risque de crédit.

Quelle est l’expertise d’Edmond de Rothschild Asset Management sur la classe d’actifs ?
Edmond de Rothschild AM fait figure de pionnier sur le segment européen avec une expertise développée dès 1997 et une équipe dédiée de quatre gérants-analystes. Nous bénéficions des ressources spécifiques pour analyser en profondeur ces sociétés, leur capacité de croissance et surtout leur capacité à rembourser leur dette, afin de construire un portefeuille diversifié et résilient. Aucun défaut n’a été enregistré sur les émetteurs spéculatifs en portefeuille depuis la création de l’expertise, et ce grâce à la rigueur et la dimension prospective de notre processus d’analyse. Notre outil de notation interne nous offre aussi la possibilité d’investir dans des sociétés non notées. Nous nous appuyons également sur l’expertise complémentaire des gérants-analystes couvrant les autres segments de la dette d’entreprises chez Edmond de Rothschild AM. Notre expertise historique et les montants d’encours gérés à ce jour nous assurent également un accès privilégié au marché primaire, mais également des relations privilégiées avec les principaux brokers du marché.

Quels sont les atouts d’un fonds daté pour se positionner sur l’obligataire high yield européen ?
Un fonds à échéance permet de profiter des rendements attractifs de ce segment en minimisant le risque de remontée des taux et en limitant la volatilité. Un tel fonds est fermé après la période de souscription afin de ne pas diluer la performance des clients investis. Un fonds daté est un produit simple et clair, puisque la maturité est connue à l’avance et que l’objectif de rendement est annoncé. Les obligations sont normalement portées jusqu’à la maturité du fonds, mais seront vendues si le gérant détecte une dégradation du profil de crédit, bien entendu. Le risque principal de ce type de produit demeure le risque de défaut, mais notre équipe attache une importance particulière à ce critère dans le cadre du processus d’investissement.

Rechercher un autre fonds